PHOTO Iris Mittenaere joue les sirènes sexy : elle enflamme ses fans

Ce vendredi 24 juillet, Iris Mittenaere a publié sur son compte Instagram une courte vidéo d’elle jouant les sirènes. Il n’en fallait pas plus pour enflammer son chéri Diego El Glaoui, ainsi que ses fans.

Iris Mittenaere

Diego El Glaoui

Après plus de deux mois de confinement – qui n’ont pas toujours été simples à vivre –, Iris Mittenaere reprend sa liberté. Miss France 2016 n’avait en effet pas caché son envie de s’évader, loin de son appartement parisien. C’est donc ce qu’elle fait. Ainsi, en juin dernier, elle posait bagages en Corse, avec son chéri Diego El Glaoui. L’occasion d’offrir à ses abonnés un défilé de maillots de bain plus ravissants les uns que les autres. Mais si elle pensait vivre sa meilleure vie là-bas, ce qui l’attend désormais est tout aussi spectaculaire. Pourtant, le voyage n’a pas démarré sous les meilleurs auspices. Celui-ci ayant été repoussé d’une journée à cause d’un problème aérien. De quoi lui permettre de savourer davantage cette nouvelle escapade en amoureux. Cette fois-ci, les deux tourtereaux se sont envolés sur l’éblouissante île grecque de Santonrin. Et plus exactement à Thira, la capitale de l’île aux paysages à couper le souffle. Iris Mittenaere n’aura pas tardé à partager son bonheur avec ses fans. Ce vendredi 24 juillet, elle a ainsi publié sur son compte Instagram une couverte vidéo.

Iris Mittenaere, la « sirène » de Diego El Glaoui

Un instant magique filmé par son homme. La vidéo débute sur l’horizon qui s’offre à eux. Les initiés reconnaitront l’île volcanique Néa Kaméni. L’objectif s’arrête alors sur la piscine à débordement d’où, quelques secondes plus tard, sort une magnifique naïade. Iris Mittenaere, donc, qui arbore un maillot de bain deux pièces, blanc de la marque Calzedonia. Il s’agit du modèle Elena dont la brassière est à 40 euros et la culotte est à 20 euros. La sublime jeune femme de 27 ans arrête alors son regard sur la caméra, avant de lancer un regard de braise et afficher un sourire séducteur. « Ils m’ont dit qu’Atlantide était ici .. Alors je m’entraîne à jouer les sirènes », s’amuse-t-elle en guise de légende, tandis que Diego El Glaoui n’en revient pas de la beauté de sa chère et tendre. « Ma sirène… », commente-t-il, sous le charme. D’ailleurs, il n’est pas le seul à avoir succombé à cette sirène des temps modernes. « Un rêve éveillé avec une sirène plus vraie que nature », « Mais quel corps », « Absolument sublime», « Tellement belle », « La plus belle des sirènes », « Tu es magnifique », « Une bombe », peut-on notamment lire. A croire que le nom initial de Santorin – à savoir Kallisté [la plus belle, ndlr] – était destiné pour Iris Mittenaere.


Source: Lire L’Article Complet