PHOTO – Laetitia Milot, son mari Badri et leur fille Lyana sous le soleil : le bonheur à l’état pur

Laëtitia Milot fêtait ses 41 ans, ce 5 juillet. Et si elle a traversé de nombreux moments difficiles, pour souffler cette nouvelle bougie, la comédienne était aux côtés de son mari Badri et leur fille Lyana, sous le soleil. Le bonheur à l’état pur.

La vie n’aura pas épargné Laëtitia Milot. À seulement 41 ans, cette jeune maman a déjà vécu des périodes des plus difficiles, confrontée d’abord à la perte d’un être cher dès son plus jeune âge. En 2001, alors qu’elle file le parfait amour avec Yannis, ce dernier décède des suites d’un cancer. “Après son départ, je me suis écroulée. J’avais tout perdu, j’avais des idées noires”, confiait-elle à Nous Deux. Mais grâce à son mari Badri, la comédienne retrouve finalement la force d’avancer. Et malgré l’endométriose dont elle est atteinte, une nouvelle épreuve pas facile à affronter, l’interprète de Mélanie Rinato dans Plus belle la vie a donné naissance à une petite Lyana, le 14 mai 2018. Aujourd’hui, si elle a dû tirer un trait sur un deuxième enfant, cela ne l’empêche pas de savoir profiter du bonheur qu’elle vit aujourd’hui.

Pour fêter ses 41 ans, ce lundi 5 juillet, c’est aux côtés de sa famille qu’elle a choisi d’être. Sur Instagram, elle a affiché son bonheur à l’état pur en compagnie de Badri et de la petite Lyana, au soleil. “Merci énormément pour tous vos messages, vos vidéos, vos montages pour mon anniversaire MERCI je vous embrasse”, a-t-elle écrit en légende de photos en noir et blanc où elle semble n’avoir jamais été aussi radieuse. Malgré les épreuves qu’elle a traversées, Laëtitia Milot a enfin le droit à un peu d’esprit feel good dans sa vie.

https://www.instagram.com/p/CQ9MAwDj-2h/

A post shared by Laetitia MILOT (@laetitiamilotofficiel)

Son message aux femmes qui souffrent

Heureuse, la comédienne n’en oublie néanmoins pas par quoi elle est passée ni les femmes qui souffrent elles aussi d’endométriose. Elle en a d’ailleurs fait l’un de ses plus grands combats. En juin dernier, l’écrivaine et actrice participait à Fort Boyard pour EndoFrance, une association française de lutte contre cette maladie. Dans les colonnes de Closer, elle confiait récemment être dans l’impossibilité de devenir mère une nouvelle fois à cause de l’endométriose et adressait toutefois un message aux autres femmes dans son cas qui souhaiteraient devenir mères à leur tour : “Je veux dire aux femmes qui en souffrent : gardez espoir et continuez à vous battre!”

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet