Photos – Ladj Ly en garde à vue : 5 choses que vous ignorez sur le réalisateur des Misérables…

Tandis qu’on apprend cette semaine que le réalisateur Ladj Ly a été placé en garde à vue puis libéré, voici 5 choses à savoir sur lui.

Ce 10 février, le Parisien a révélé dans ses colonnes que Ladj Ly, le réalisateur des “Misérables”, avait été placé en garde à vue mardi 9 février dans le cadre d’une enquête pour détournements de fonds, avec son frère, Amadou. Dans le viseur de la justice, l’association La Cité des arts visuels à Montfermeil (Seine-Saint-Denis), dont le cinéaste est le fondateur et son frère, le président.

Voici ce qu’il faut retenir de Ladj Ly :

1- Il a été placé en garde à vue pour “blanchiment, abus de confiance, abus de biens sociaux, faux et usage de faux”, mardi dernier, avec son frère. Leur garde à vue a été levée en milieu d’après-midi ce mercredi par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis), mais l’enquête se poursuit. Les sommes soupçonnées d’avoir été détournées seraient supérieures à 200.000 euros selon nos confrères.

2- Son film, les Misérables fut l’évènement ciné de 2019. Il a d’abord décroché le prix du jury, à Cannes, avant de rafler 4 César dont le César du meilleur film et le César du public. Le succès fut tel que le film décrocha une nomination aux Oscars pour représenter la France. L’Oscar du meilleur film étranger était finalement revenu à “Parasite” du sud-coréen Bong Joon-ho.

3- Avant cette affaire avec la justice, Ladj Ly a fait de la prison. Il a écopé de deux ans de prison ferme et un an avec sursis pour “complicité d’enlèvement” et “séquestration”. Une sombre histoire qui a refait surface au moment de son sacre, avec les Misérables.

4- En 2018, Ladj Ly a créé à Montfermeil l’école Kourtrajmé (le quartier des Bosquets dans lequel il a grandi) une école gratuite des métiers du cinéma au sein des Ateliers Médicis. C’est aussi le nom d’un collectif qui rassemble depuis l’enfance tous ses amis de cinéma et des arts : à savoir Kim Chapiron, Romain Gavras ou encore JR, Vincent Cassel et Mathieu Kassovitz.

5- Avant son grand succès avec Les Misérables, Ladj Ly s’était déjà illustré avec le documentaire, “À voix haute : La Force de la parole”, à la télévision puis au cinéma. Ce concours d’éloquence filmé en cité rappelle celui dont il est question dans ‘Le Brio”, le film récompensé d’un César du meilleur espoir féminin pour Camélia Jordana, en 2018.

Source: Lire L’Article Complet