Polémique à Buckingham Palace : bourré, un garde manque sa journée de travail

Ivre au moment de reprendre ses fonctions, un garde du palais de Buckingham ne s’est pas présenté à son travail et a été lourdement condamné par un tribunal.

Au Royaume-Uni, on ne badine pas avec les traditions et le protocole. Un employé de la couronne va peut-être s’en rappeler à ses dépens. En effet, un garde du palais de Buckingham a été condamné à une amende pour avoir omis de se présenter à son travail après avoir bu trop de rhum et s’être endormi par terre. Farai Mabasa, un sergent suppléant dans l’un des régiments d’infanterie les plus hauts gradés de l’armée britannique, devait arriver à son poste à 2 heures du matin mais a pris la « très mauvaise décision » de prendre un verre avec un collègue dans la caserne, rapporte le Daily Express. Le garde, membre des Grenadier Guards, aurait dû relever l’un de ses collègues qui a dû appeler l’homme de 36 ans pour tenter de le retrouver. Un appel qui est resté sans réponse puisque le principal intéressé s’était endormi, totalement ivre. Le sergent a finalement été retrouvé évanoui sur le sol par un autre garde près de la caserne Wellington. Lorsqu’on lui a ordonné de retourner au palais plus tard dans la matinée, il est arrivé en sentant l’alcool, rapporte le Telegraph .

L’employé du palais a d’abord plaidé coupable à deux accusations d’inaptitude pour ivresse manifeste et de non-présentation au travail. Il a d’abord été rétrogradé et condamné à sept jours de détention, mais cette peine a ensuite été annulée après une audience en appel devant le tribunal militaire de Bulford dans le Wiltshire. Ce père de deux enfants, arrivé du Zimbabwe à l’âge de 14 ans en 2000, a été condamné à une amende équivalente à 14 jours de salaire, soit environ 1 569 euros. Le tribunal a expliqué que l’incident avait eu lieu le 12 août de cette année, alors que la reine Elizabeth II était alors en vacances d’été dans sa résidence de Balmoral où elle rendra son dernier souffle quelques semaines plus tard.

⋙ PHOTOS – Charles III acclamé à son arrivée à Buckingham : le roi salué et embrassé par la foule

Une employée de Buckingham Palace maltraitée par Meghan Markle

Si Farai Mabasa a manqué de rigueur dans son métier, d’autres sujets de la couronne sont au contraire des employés modèles. Parfois, le manque de tact vient même de tout en haut de la hiérarchie, là où Meghan Markle se trouvait alors qu’elle assurait encore ses fonctions officielles aux côtés du prince Harry. Le Daily Mail, citant le livre de Valentine Low « Courtiers : the hidden power behind the Crown », a expliqué qu’une employée lui avait présenté des plans dessinés à la main concernant un dossier privé et que la duchesse de Sussex « aurait ouvertement critiqué son travail devant ses collègues« . Le prince William aurait alors été obligé d’intervenir pour rassurer la jeune femme traumatisée par les remarques de sa belle-sœur : « William a ensuite essayé de réconforter l’employée en question en lui assurant qu’elle faisait du très bon travail, et celle-ci a fondu en larmes. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Meghan Markle

Autour de

Source: Lire L’Article Complet