Polémique d’Emmanuel Macron : les coulisses de la phrase "emmerder les non-vaccinés" révélées

Alors qu’une interview d’Emmanuel Macron avec des lecteurs du Parisien a fait la polémique mardi 4 janvier 2022, notamment avec la phrase « j’ai très envie d’emmerder les non-vaccinés », un journaliste ayant participé à l’organisation de cette interview en a dévoilé les coulisses…

  • Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a une nouvelle fois créé la polémique. Lors d’un échange avec des lecteurs du Parisien, mardi 4 janvier 2022, une phrase qu’il a prononcé a enflammé les réseaux sociaux. « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. » Une phrase, qui, sortie de son contexte, a beaucoup fait parler, et a même occulté sa déclaration sur sa très probable participation à l’élection présidentielle de 2022… Ainsi, Olivier Beaumont, l’un des journalistes du service politique du Parisien ayant organisé l’interview, s’est rendu à la télévision pour donner plus d’explication sur cet entretien. Il était ainsi reçu sur le plateau de Touche pas à mon poste, sur C8, mercredi 5 janvier. Cet entretien a commencé à être organisé très en avance, au mois d’octobre 2021. Il a fallu en effet plusieurs échanges et rencontres avec des conseillers du président, avant que le format du « face aux lecteurs » soit choisi.

Emmanuel Macron ne connaissait pas les questions

Face à Cyril Hanouna, le journaliste assure que le président Emmanuel Macron n’a pas reçu en avance les questions qui lui ont été posées. L’entretien a finalement été tourné le mardi 4 janvier à 11 heures : « Deux heures avant, on convie les panélistes autour d’une grande table. On a eu leurs questions la veille ou 48 heures avant. Pendant deux heures, les panélistes apprennent à se connaître et nous, les journalistes, on est là pour mettre de l’ordre dans leurs questions. Il y a des questions qu’on ne va pas retenir parce qu’elles sont hors de propos ou hors cadre », a expliqué Olivier Beaumont. L’échange avec le président aura finalement duré deux heures. Le journaliste précise qu’Emmanuel Macron a fait très bonne impression selon lui aux lecteurs qui l’ont interviewé, et qu’après l’échange, quelques selfies ont été pris.

Source: Lire L’Article Complet