Prince William : sa « différente tactique » pour « prendre Meghan et Harry à leur propre piège »

La discorde entre les fils de Lady Diana et du prince Charles déchaîne les passions. Le prince William est une fois de plus accusé d’avoir joué au même jeu que Meghan et Harry en divulguant des informations sensibles à la presse.

La guerre entre les Sussex et les autres membres de la famille royale britannique continue de plus belle. Si l’annonce du Megxit a provoqué de vives tensions, l’interview explosive du prince Harry et de Meghan Markle, accordée à Oprah Winfrey en mars dernier, a marqué une rupture entre eux. Si la reine avait tenté à de multiples reprises d’arranger les choses avec son petit-fils, ses tentatives se seraient révélées infructueuses, ce qui aurait contraint le prince William à opter pour une “tactique différente de celle de sa grand-mère.

D’après l’experte royale au Mail, Charlotte Griffiths, le duc de Cambridge a tenté une technique différente en permettant au palais de Kensington de révéler les allégations d’intimidation portées contre Meghan Markle, au Times, dans le but de prendre le couple “à son propre piège“. “Peut-être que William avait estimé que la méthode de la reine n’avait pas fonctionné et qu’une action décisive était nécessaire, a-t-elle déclaré, avant d’ajouter : “La douceur de la reine n’a tout simplement pas porté ses fruits.” Les allégations d’intimidation ont révélé que plusieurs employés du palais de Kensington avaient déposé des réclamations contre la duchesse de Sussex pendant son mandat en tant que membre actif de la famille royale.

Une guerre fraternelle

Ce n’est pas la première fois que le duc de Cambridge est au cœur de ce genre de rumeurs. Le 4 juillet dernier, un documentaire sur la relation entre les fils de la princesse Diana a été diffusé sur la chaîne britannique ITV. Intitulé “Harry and William : What went wrong?“, ce dernier comportait un passage sensible où le biographe de Meghan Markle, Omid Scobie, accusait l’époux de Kate Middleton d’avoir propagé de fausses rumeurs à l’encontre de son frère et de sa santé mentale. Avant la diffusion de ce reportage, les équipes de Kensington Palace ont eu le temps de contre-attaquer et ont fait savoir à la chaîne que les propos du biographe étaient faux et donc considérés comme “diffamatoires” s’ils venaient à être diffusés. ITV a alors “étudié avec attention la demande du palais“, et a décidé de couper au montage cette séquence qui aurait pu jeter davantage d’huile sur le feu au sein de la monarchie.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet