“Protégez-vous, protégez-nous” : Olivier Véran pousse un cri du cœur

Sur son compte Twitter, ce vendredi 7 janvier, Olivier Véran a partagé une vidéo dans laquelle il rappelle à la population l’importance de la vaccination, tout en se félicitant du nombre de Français qui ont récemment reçu leur première injection.

Ce vendredi 7 janvier, Olivier Véran a pris son téléphone pour se filmer. Dans cette courte vidéo postée sur son compte Twitter, le ministre de la Santé a, une fois encore, encouragé les personnes qui ne l’ont toujours pas fait à se faire vacciner contre le Covid-19. Il s’est également réjoui du fait que, « depuis lundi » 3 janvier, « 230 000 Français ont reçu une première injection ». Il s’agit là d’un « record depuis septembre », que l’homme politique a tenu à saluer.

« Face à la vague épidémique qui parcourt tout le pays, [avec] plus de 300 000 contaminations encore aujourd’hui, notre meilleure arme, c’est la vaccination », a-t-il lancé face caméra, en rappelant que cela est fait « pour vous protéger, pour nous protéger et pour protéger la France ». « Cette semaine, plus de 3,7 millions d’entre vous ont reçu une injection », a indiqué Olivier Véran, avant de préciser que les enfants aussi étaient nombreux à se faire vacciner, à savoir « plus de 20 000 âgés de moins de 12 ans ». Sur sa lancée, le ministre de la Santé a renouvelé le message qu’il transmet depuis la création du fameux vaccin contre le coronavirus : « N’hésitez pas à vous faire vacciner […] Plus de 3 millions de créneaux vous attendent dans les centres, chez votre médecin, chez votre pharmacien. »

Depuis lundi, 230 000 Français ont reçu une première injection. Un record depuis septembre.
Protégez-vous, protégez-nous, plus de 3 millions de créneaux vous attendent. pic.twitter.com/jFUDSWfKCR

Découvrez qui sont les proches d’Olivier Véran

Un ministre égratigné par Martin Blachier

Récemment, dans les colonnes du magazine Causeur, c’est le médecin et chroniqueur Martin Blachier qui a donné son avis sur Olivier Véran, et il n’a pas mâché ses mots. « Le problème, c’est qu’il est au contact du terrain et qu’il a des pics d’émotions », a-t-il lâché, estimant que le ministre de la Santé « se met à paniquer ». Même s’il le trouve « intelligent », celui qui fait le tour des plateaux télévisés depuis le début de la crise sanitaire a épinglé certaines erreurs de l’homme politique. « À chaque variant, il croit vraiment, par exemple, que ça touche les jeunes », a-t-il ajouté auprès de nos confrères.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran Twitter

Autour de

Source: Lire L’Article Complet