"Qu’est-ce qu’il a vieilli" : Guy Carlier plaisante au sujet des effets de sa perte de poids

Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien le mardi 20 juillet 2021, Guy Carlier est apparu métamorphosé. Amaigri de 160 kilos, l’ancien sniper préfère ironiser sur la situation.

  • Guy Carlier

Guy Carlier continue de faire parler de lui. L’ancien chroniqueur de l’émission de Marc-Olivier Fogiel, On ne peut pas plaire à tout le monde sur France 3, poursuit une transformation physique impressionnante. Le journaliste pesait il y a quelques années encore 240 kilos. Dans son livre intitulé Le cœur au ventre, il s’était confié sur son combat permanent contre la boulimie, combat qui lui avait permis de perdre 120 kilos en presque 10 ans : “La boulimie, c’est bien fini. J’ai perdu 120 kilos en dix ans”. Une impressionnante perte de poids qui lui a évidemment donné envie de continuer. Et ces derniers temps, Guy Carlier est apparu plus aminci que jamais.

Le jeudi 7 janvier 2021, il avait fait une apparition remarquée sur le plateau de Non Stop People et avait révélé avoir perdu une centaine de kilos. Là, je dois en être à 160 kilos. Ça a pris quand même une douzaine d’années. À l’époque où j’étais très médiatisé, c’est-à-dire à l’époque Marc-Olivier Fogiel dans On ne peut pas plaire à tout le monde, je dépassais les 250 kilos, j’étais plus qu’en danger.”

“Putain, qu’est-ce qu’il a maigri”

Guy Carlier avait ensuite affiché sa fierté d’avoir battu la maladie : “C’était évidemment lié à une maladie, une addiction. Ça aurait pu être la cocaïne, l’alcool… c’était la boulimie. Il a d’abord fallu que je me soigne.” Une nouvelle vie pour l’animateur qui peut désormais reprendre une vie normale, comme marcher plusieurs mètres, ce qui lui était impossible avant. Pour preuve, il vient de retrouver les planches puisqu’il présente à Avignon son deuxième spectacle Carl et Guitou.

À cette occasion, il a rencontré les journalistes du Parisien et l’animateur en a profité pour faire quelques confidences sur sa vie après cette transformation : “Je n’ai jamais été aussi heureux”. Interrogé sur sa perte de poids, l’ancien acolyte de Marc-Olivier Fogiel a fait le choix d’ironiser sur la situation : “Je sais ce que vous allez vous dire : ‘Putain, qu’est-ce qu’il a maigri’. Mais vous allez vous dire aussi : ‘Putain, qu’est-ce qu’il a vieilli'” avant d’évoquer une “victoire à la Pyrrhus sur la graisse, mais aussi la défaite que [lui] inflige le temps qui passe”.

Source: Lire L’Article Complet