Richard Berry de retour sur scène : pourquoi il refuse d’assurer la promotion du spectacle

Richard Berry est de retour sur scène pour la reprise de son spectacle « Plaidoiries » au Théâtre Libre (Paris Xe), ce dimanche 31 octobre. Mais pour cette reprise, le comédien a refusé de faire sa promotion dans les médias. La raison ? Il sait qu’il sera interrogé sur la plainte de sa fille Coline Berry-Rojtman pour « viols et agressions sexuelles ».

Richard Berry prend les devants. Alors que le comédien revient sur scène ce dimanche 31 octobre pour son spectacle Plaidories au Théâtre Libre (Paris Xe), il a fait le choix de ne pas faire de promotion. Aucune interview. Aucun passage dans les médias. Aucune campagne d’affichage. Rien. La reprise se fera donc en catimini comme l’a annoncé le Parisien. Pourquoi cette décision ? Richard Berry sait pertinemment qu’il sera questionné sur sa fille Coline Berry-Rojtman par rapport à sa plainte pour « viols et agressions sexuelles » déposée en janvier.

Le comédien de 71 ans « ne s’exprimera dans les médias qu’une fois qu’il aura pu se défendre devant la justice » insiste son entourage. Il n’a pas envie de se défendre sur les plateaux-télé à propos des accusations de sa fille : des bisous « sur la bouche avec la langue » à 4 ans, des « jeux sexuels » de ses 6 à 10 ans… Mais Richard Berry a tout de même démenti sur les réseaux sociaux en qualifiant les dires de sa fille de 45 ans d’ « immondes. » En attendant d’être entendu par la justice, le compagnon de Pascale Louange reprend du service comme si de rien n’était. Une nouvelle qui a suscité la colère de Coline Berry-Rojtman qui dénonce « une imposture » en référence au contenu de son spectacle composé de cinq plaidoiries : le droit sur l’avortement, la peine de mort, l’infanticide ou la collaboration.

Richard Berry : son retour sur scène indigne

Bien que le producteur du spectacle Jean-Marc Dumontet est laissé entendre sur RTL fin mars que la reprogrammation aura lieu une fois la plainte classée sans suite, Richard Berry est de retour sur les planches. Même si « c’est une affaire de famille très violente pour tout le monde, mais je n’ai aucune raison de bannir Richard Berry indéfiniment. » Avant de poursuivre : « Il a démenti catégoriquement les accusations portées contre lui. Au nom de quoi je me substituerais à la justice ? » Ce à quoi Coline Berry-Rotjman a répondu : « Il y a toujours des gens qui distinguent l’homme de l’artiste. » Le retour de son père sur scène n’est pas le pire, « ce qui me choque, c’est que mon père déclame des vraies plaidoiries. » Pour le moment, l’enquête poursuit son cours. Des dizaines de personnes ont été entendues. Et Richard Berry reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet