Roi de Thaïlande : cette mystérieuse disparition qui a scellé son destin

Contesté dans son pays, Rama X doit son statut de roi de Thaïlande à la règle de primogéniture masculine, qui privilégie les héritiers masculins. Mais pas seulement. Le décès de son oncle en 1946 a changé sa destinée.

A propos de

  1. Rama X

La famille royale de Thaïlande ne cesse de fasciner. Rama X, le souverain officiel du pays depuis 2016, n’a désormais plus à construire sa réputation de roi tyrannique. Entre répudiations à la chaîne et constitution d’un harem en Bavière, le fils de Rama IX n’en finit plus de choquer les médias du monde entier. Décrié et détesté, le monarque thaïlandais doit en partie son statut à une règle archaïque : celle de la primogéniture masculine, autrement dit, l’accession au trône aux seuls héritiers mâles. Mais pas seulement. Une mystérieuse disparition a également fini de sceller sa destinée : celle de son oncle, Rama VIII.

Le 9 juin 1946, le souverain thaïlandais, né Ananda Mahidol, meurt à l’âge de 20 ans. Dans la matinée, un coup de feu a retenti et le jeune homme a été retrouvé dans sa chambre, étendu sur le dos, le visage ensanglanté tourné vers le plafond. Dans un élan de justice expéditive, trois coupables sont désignés parmi les serviteurs royaux, qui seront condamnés à mort pour leur “crime”. Mais que s’est-il réellement passé ? La question demeure, alors que nombreuses théories ont circulé.

Assassinat ou accident ?

Meurtre, accident ou suicide ? Difficile de démêler ce qui relève de la rumeur et de la réalité. Car les livres qui ont tenté de définir les causes exactes de la mort de Rama VIII n’ont abouti, pour la plupart, qu’à des affirmations sans preuve. Certains penchent pour un assassinat politique fomenté par le premier ministre de l’époque, tandis que d’autres suggèrent la thèse de l’accident. La théorie du suicide par amour – le jeune souverain aurait été amoureux d’une jeune femme en Suisse – a été jugée peu probable.

Une certitude demeure : le contexte instable dans lequel le jeune homme a accédé au trône. En 1935, Rama VIII est devenu roi à l’âge de 9 ans, après l’abdication de son oncle, le roi Rama VII. Trois ans auparavant, la monarchie absolue avait été renversée par un coup d’Etat militaire, aboutissant à des relations tendues entre la royauté et les nouveaux dirigeants du pays.

“Une figure pathétique et solitaire”

Pour Ananda Mahidol, cette nouvelle charge est loin d’être aisée. Le jeune garçon est né à Heidelberg en Allemagne où ses parents, le prince Mahidol Adulyadej et son épouse Srinagarindra, avaient été étudiants. Orphelin de père à l’âge de 4 ans, il est parti s’installer en Suisse avec sa mère et son petit frère, Bhumibol Adulyadej, le futur Rama IX, en raison de la situation perturbée du royaume. Devenu roi en 1935, Rama VIII ne peut donc revenir en Thaïlande que dix ans plus tard, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Un retour qui signera un mauvais présage. En janvier 1946, Lord Mountbatten, commandant britannique en Asie du Sud-Est, aurait eu ces mots durs à propos du jeune homme : un garçon effrayé et myope“, “une figure pathétique et solitaire. Le jour de la mort de Rama VIII, de nombreuses personnes se sont succédées dans la chambre du jeune souverain. D’abord sa mère, qui l’a réveillé. Le personnel qui s’est affairé à ses tâches habituelles. Puis son frère, Bhumibol Adulyadej, qui l’aurait trouvé assoupi. Vingt minutes après cette dernière visite, le jeune roi sera retrouvé mort.

Sa succession est quant à elle toute trouvée. Son cadet prend la relève et devient Rama IX. L’un des souverains thaïlandais au règne le plus long, à la tête du pays pendant 70 ans. Un changement de situation qui permettra l’avènement au pouvoir de l’actuel roi, Rama X.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet