Roland Giraud : sa fille Géraldine assassinée, l'affaire toujours non élucidée

Jeudi 26 août 2021, TMC diffusait le film Le maître d’école avec Roland Giraud. Un grand acteur qui a été marqué par un terrible drame, l’assassinat de sa fille Géraldine, affaire pour laquelle le principal suspect, Jean-Pierre Treiber n’a pas été jugé…

Restez informée

Roland Giraud fait partie intégrante des acteurs français. Sa carrière a commencé en 1974 grâce à son rôle dans Bon baisers…à lundi réalisé par Michel Audiard. Mais c’est finalement Coluche qui fera décoller sa carrière avec son premier vrai rôle dans Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine en 1977. Il a également participé aux célèbres films Les bronzés font du ski, Trois hommes et un couffin ou encore La cage dorée. Une vie professionnelle bien remplie pour l’acteur qui se fait un peu plus discret dans les médias depuis plusieurs années maintenant. Il faut dire que Roland Giraud a vécu de terribles drames dans sa vie, dont il peine toujours à se relever. Il a dû faire face à perte de son bébé puis à l’assassinat de sa fille Géraldine, lundi 1er novembre 2004 à l’âge de 36 ans. En déplacement dans l’Yonne où la famille possède une résidence secondaire, la jeune femme disparaît subitement.

Une grande frustration

Son corps sera retrouvé calciné, mardi 9 novembre 2004 après un jour et demi de fouilles intenses dans le jardin de Jean-Pierre Treiber. Géraldine n’est pas la seule à avoir été assassinée puisqu’en plus de son corps, les enquêteurs retrouvent la dépouille de Katia Lherbier, sa compagne. Jean-Pierre Treiber devient alors le principal suspect dans l’enquête, comme le relatait Le Figaro vendredi 19 septembre 2008, de nombreux objets appartenant aux deux jeunes femmes ont été retrouvés sur lui : “Les enquêteurs découvrent les cartes bancaires de Katia et de Géraldine qu’il avait utilisées à plusieurs reprises. A son domicile, ils découvrent ensuite parmi les cendres éteintes d’un feu de bois, des boutons de jeans, deux morceaux de téléphones portables ainsi que des clefs d’appartement”. Il est donc placé en détention provisoire mais s’évade de la prison quelques jours après. Jean-Pierre Treiber est rapidement retrouvé et retourne en prison en attendant son jugement. Malheureusement, quelques semaines avant son procès, samedi 20 février 2010, il est retrouvé pendu dans sa cellule et ne sera donc jamais jugé pour cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet