Sandrine Quétier comédienne : elle évoque les « freins » liés à son passé d’animatrice

Invitée dans l’émission Ça fait du bien ce mardi 27 avril sur Europe 1, Sandrine Quétier a confié qu’elle connaissait parfois des freins dans sa nouvelle carrière de chanteuse et comédienne à cause de son passé d’animatrice.

Sandrine Quétier

Son passé pèse sur son avenir. Invitée sur le plateau de l’émission Ça fait du bien ce mardi 27 avril sur Europe 1, Sandrine Quétier a fait des confidences sur son nouveau métier de chanteuse et d’actrice. En effet, en 2017, l’ex animatrice a abandonné l’animation pour se consacrer entièrement à la chanson et la comédie. Aujourd’hui, elle est de retour sur TF1… Mais cette fois-ci en tant que comédienne ! Elle rejoint la bande de Jean-Luc Reichmann dans la série Léo Mattéï, brigade des mineurs. Une chose est sûre : elle compte bien s’installer dans le paysage télévisuel français. Je jouais déjà de la comédie, je faisais de la musique, mais je ne m’y consacrais pas autant que je le souhaitais, a-t-elle expliqué avant d’ajouter : “Et je ne voulais pas terminer aigrie en ayant des regrets de ne pas l’avoir fait.Depuis, on l’a notamment vue dans la série policière Magellan en 2018, puis dans Meurtres dans le Jura ou Joséphine, ange gardien avec Mimie Mathy.

Mais la maman de Lola et Gaston a confié avoir eu du mal à obtenir des opportunités à cause de son étiquette d’animatrice. Son passé serait donc un frein à ses nouveaux projets. C’est extrêmement compliqué en France, a-t-elle regretté. Tout ce que je demande, c’est de passer les castings. Après, on me prend ou on ne me prend pas, mais je demande au moins à avoir cette opportunité-là. Ce n’est pas toujours le cas.”

“Il faut que tu sois comédienne”

Pourtant, lorsqu’elle présentait 50′ Inside avec Nikos Aliagas, Sandrine Quétier a souvent été encouragée à se lancer pour vivre de sa passion. Quand on tournait l’émission, on se marrait bien, se souvient-elle. On racontait beaucoup de bêtises, et on passait plus de temps à tourner des choses qui ne pouvaient pas être montées, que des choses qui passaient à l’antenne”, se rappelle-t-elle. Et Nikos lui répétait souvent :Toi t’es comédienne, il faut que tu sois comédienne“. On dirait qu’elle a écouté son conseil !

Source: Lire L’Article Complet