Sarah Biasini s’emporte à propos des "portraits réducteurs" de sa mère Romy Schneider

Mardi 12 janvier 2021, Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider et Daniel Biasini, était invitée sur le plateau de C à vous sur France 5. La comédienne a légèrement perdu son calme face aux “portraits réducteurs” diffusés sur sa mère.

  • Romy Schneider

De sa mère, il ne lui reste que des souvenirs vieux de quarante ans. Pourtant, Sarah Biasini porte l’héritage de Romy Schneider pas plus loin que sur son propre sourire, si ressemblant. Invitée sur le plateau de C à vous mardi 12 janvier 2021, la fille de Romy Schneider et Daniel Biasini est venue défendre son premier livre, La Beauté du ciel, qu’elle a symboliquement écrit à l’âge où sa mère a été retrouvée morte dans sa chambre d’appartement. À ce sujet, la comédienne de quarante-trois ans aurait d’ailleurs des choses à redire… Interrogée sur sa petite enfance, rythmée par les interviews et séances photo de Romy Schneider, Sarah Biasini a surtout évoqué les fausses rumeurs qui ont trop longtemps circulé au sujet de sa mère. De quoi lui donner envie d’écrire sa propre histoire dans un livre qui rejoint donc l’orfèvrerie des biographies de l’actrice.

“J’ai toujours trouvé qu’il y avait des portraits réducteurs… elle n’était pas que larmes !”

Tout en pudeur, Sarah Biasini s’est souvenue d’une mère aimante, très occupée mais toujours prête à s’étreindre avec elle et son petit frère, David, décédé d’un accident domestique alors qu’il n’avait que quatorze ans. Loin de l’image glamour et pailletée de Romy Schneider sur grand écran, sa fille, elle, a choisi de se souvenir d’une femme emplie de bienveillance : “L’être humain est complexe et traverse plein de choses dans une vie. Moi, ce qui m’intéresse, c’est ma mère et un peu moins l’actrice”, a-t-elle confié à Anne-Elisabeth Lemoine. Cependant, Sarah Biasini n’a pas toujours retrouvé cette image dans les nombreux portraits faits à son effigie.

Comme l’explique la fille de Rosemarie Albach, alias Romy Schneider, écrire ce livre était une manière de se réapproprier l’image de sa mère, d’en faire un portrait moins caricatural comme tous ceux qu’elle a pu lire et voir ces quarante dernières années : “J’ai toujours trouvé qu’il y avait des raccourcis, des caricatures, des portraits réducteurs”, a expliqué l’autrice de La Beauté du ciel. Ce à quoi la présentatrice de France 5 réagit : “Oui, elle était toute joie et soleil Romy Schneider…”, avant d’être coupée par Sarah Biasini : “Pas que ! Pas que !”, a-t-elle exclamé, haussant la voix. “Mais elle n’était pas que larmes. On ne peut pas être soit l’un, soit l’autre”, a-t-elle ajouté, légèrement agacée. Un caractère affirmé non sans rappeler celui de Romy Schneider… Telle mère, telle fille !

Source: Lire L’Article Complet