Serge Lama éprouvé : « Le confinement m’a éloigné de mon corps »

Le chanteur Serge Lama et sa femme Luana Lama nous ont accordé une interview, à découvrir dans notre nouveau numéro, ce jeudi 11 novembre. À cette occasion, le couple nous parle de sa vie mais aussi de ses projets.

« Le confinement m’a éloigné de mon corps ». C’est ce que révèle Serge Lama, dans une interview donnée à Gala où il était interrogé sur son éventuel retour sur scène. Le chanteur de 78 ans confie qu’il avait des projets de tournées, avant le début de la crise sanitaire. « Ce n’est pas l’envie qui me manque mais la scène est un sport extrême », avoue-t-il avant d’expliquer ne pas avoir beaucoup pu marcher pendant le confinement. Une immobilité qui remettrait en question la reprise des concerts.

Son épouse Luana Lama a également émis quelques inquiétudes sur la condition physique de son mari. « Je sais tous les efforts que ça lui demande », déclare-t-elle. Une référence à l’accident de voiture que Serge Lama a eu le 12 août 1965. Il avait alors percuté huit platanes sur une route, dans le sud de la France. Sa passagère et ancienne fiancée, Liliane Benlli n’a pas survécu. Depuis ce drame, le chanteur se déplace difficilement.

Un livre autobiographique

Dans son livre Ma vie, mes plus grandes chansons illustrées par mes peintres préférés, paru le 13 octobre dernier, Serge Lama s’est livré sur sa carrière. « [C’est] une façon différente de me raconter », précise-t-il à Gala. Un mélange de confidences et de chansons pour se confier à son public. « C’est le résultat d’un travail en duo », annonce-t-il. En effet, cet ouvrage a été réalisé par le chanteur et Luana Lama, qui est actuellement son manager.

Notre interview de Serge Lama et Luana est à lire en intégralité dans le nouveau numéro de GALA, en kiosque ce jeudi 11 novembre ou disponible en cliquant ici. Vous pouvez aussi recevoir GALA chez vous chaque jeudi en profitant d’une offre d’abonnement SANS ENGAGEMENT !

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Bernard Patrick/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet