Sophie Davant marquée par les deuils : « Je n’ai pas été épargnée »

Dans le nouveau numéro de son magazine “S”, paru en kiosque ce jeudi 18 mars, Sophie Davant est revenue sur les épreuves traversées au cours de sa vie. L’animatrice de France 2 a notamment évoqué la perte de sa mère, décédée lorsqu’elle avait vingt ans.

A propos de

  1. Sophie Davant

Sophie Davant a accepté de se confier comme rarement. À l’occasion de la sortie du nouveau numéro de son magazine S, en kiosque depuis ce jeudi 18 mars, l’animatrice d’Affaire Conclue a évoqué, avec pudeur et sincérité, les épreuves qui l’ont marquées. Dans son livre Il est temps de choisir sa vie ! (Éd. Albin Michel), co-écrit avec Christophe Fauré et paru en 2017, l’ex de Pierre Sled racontait le chemin parcouru pour surmonter les blessures de son existence. “La vie est une succession de deuils. Le deuil est une émission qui s’arrête le deuil d’un amour, le deuil d’une vie de famille, le deuil de ses enfants qui prennent leur envol… C’est vrai que je n’ai pas été épargnée“, a confié l’intéressée, dans les pages de son magazine, dont un passage a été relayé par ELLE.

Si elle a en effet vécu l’arrêt de son émission C’est au programme, surmonté un divorce et vu ses enfants quitter le nid, il y a une autre épreuve qui a profondément marqué Sophie Davant : la mort de sa mère, qui a succombé à un cancer. “La perte d’une maman très tôt (Sophie Davant avait vingt ans, ndlr), le deuil d’une vie familiale équilibrée, avec le remariage de mon père. J’ai traversé pas mal de problématiques“, a observé l’animatrice de France 2. Des “problématiques” qui n’ont visiblement pas été sans conséquences pour elle : “Un manque de regard positif sur moi, un manque de confiance, le besoin de devoir ‘prouver’ sans arrêt.”

Aujourd'hui sort le troisième numéro de "S", mon magazine 🎉 On y parle d'#empowerment et de confiance en soi 💪. Vous pouvez le retrouver dans tous vos kiosques.#Slemagazine #sophiedavant pic.twitter.com/15IGqPrdZJ

Sophie Davant a mis “plus de vingt ans” à faire son deuil

En 2017, dans les colonnes de Nous Deux, Sophie Davant révélait avoir mis “plus de vingt ans” à faire le deuil de sa mère. “Lorsqu’elle a disparu, je ne pouvais pas imaginer lui survivre, car c’était l’être le plus important de ma vie. Depuis l’enfance, j’ai toujours ressenti une inquiétude dès qu’elle s’éloignait de moi, comme si je pressentais qu’elle me serait enlevée prématurément”, expliquait-elle à l’époque. Un véritable “drame” pour l’animatrice, qui reconnaît avoir vécu “une fracture familiale terrible qui l’affecte encore profondément aujourd’hui.

Crédits photos : Tiziano Da Silva / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet