Sophie Tapie en couple : ses rares et étonnantes confidences sur sa relation à distance avec son mari

Sophie Tapie a montré beaucoup de dignité tout au long des cérémonies d’hommages rendues à son défunt père. Au cours d’un entretien accordé à Voici, le 21 octobre 2021, la chanteuse s’est épanchée sur sa vie amoureuse, dévoilant la recette de son mariage réussi avec Jean-Matthieu Marinetti.

  • Sophie Tapie

Droit au but, Sophie Tapie n’est pas la fille de son père pour rien. Avec l’ancien boss de l’Olympique de Marseille, la chanteuse révélée par The Voice partage ce même franc-parler, cette authenticité rare loin des codes, parfois convenus, du milieu médiatique. Ainsi, mécontente de la tournure des débats dans Touche pas à mon poste, elle n’avait pas hésité à sortir de ses gonds, entraînant le lendemain le mea-culpa de Cyril Hanouna. Un incident qui s’est déroulé quelques jours seulement avant la mort de son père, vaincu par la maladie malgré un admirable combat. Tellement admirable que Sophie Tapie, qui a lui a dédié une chanson dans son dernier album 1998, a tenu à se monter digne lors des différents hommages rendus à l’homme aux mille vies. On l’a même vu au beau milieu des supporters phocéens scander son nom…

« On vit a distance, il est à 8000 kilomètres »

Si sa vie est bien occupée par la musique, ses amours sont toujours restés son jardin secret. Et on comprend vite pourquoi lorsqu’elle reconnaît dans un entretien accordé à Voici, le 22 octobre 2021, qu’elle a très longtemps été abonnée aux échecs amoureux. La faute à sa haine viscérale de la routine. « Je m’ennuie très vite. Une fois, j’ai eu une relation tellement parfaite que ça n’allait pas », a-t-elle confié, se souvenant, avec auto-dérision, que préparer des pancakes pour celui qui partageait sa vie avait servi de déclic pour le larguer. Aujourd’hui, Sophie Tapie mange du lion au petit-déjeuner et a trouvé l’amour en la personne de Jean-Mathieu Marinetti, avec qui elle est mariée depuis août 2020. Tous deux ont trouvé un compromis pour ne pas se lasser l’un de l’autre. « On vit a distance, il est à 8000 kilomètres, on ne se voit que pour les bons trucs, je me sens libre et il n’y a pas de routine », affirme celle qui semble avoir trouvé la recette du bonheur. Les pancakes du dimanche matin ont alors le goût sucré des retrouvailles.

A lire aussi : Obsèques de Bernard Tapie : sa fille Sophie prise d’un fou rire dans l’église

Source: Lire L’Article Complet