Starmania 2022 : 5 choses à savoir sur le nouveau spectacle événement

Le 8 novembre prochain, la comédie musicale Starmania version 2022 signera son grand retour à la Seine Musicale, à Paris, avant de partir en tournée dans toute la France. À l’occasion de cette actualité, Gala.fr vous dresse la liste de ce qu’il faut savoir au sujet de ce spectacle événement.

Les fans de Michel Berger et France Gall se frottent les mains. Après deux ans de report, le célèbre Opéra Rock imaginé par Michel Berger et Luc Plamondon il y a plus de quarante ans s’apprête à signer son grand retour, dans une toute nouvelle version, qui devrait tout autant conquérir le public. Dès le 8 novembre prochain, à La Seine Musicale, les fidèles de Starmania auront l’occasion d’entonner à nouveau les tubes incontournables de la comédie musicale, à l’image de Quand on arrive en ville ou Besoin d’amour, qui font désormais partie intégrante du répertoire musical français.

Pour ce tout nouveau show, Thomas Jolly et Thierry Suc, le metteur en scène et le producteur, avaient à coeur de ne pas dénaturer la comédie musicale originale. Ainsi, dans cette version 2022, ils ont été la dimension dramaturgique et tragique propre à Starmania. Comme l’a précisé La Seine Musicale sur son site officiel, « l’histoire se déroule dans un monde du futur. » Dans les années 1978 déjà, le spectacle, lui, faisait déjà référence à des thèmes actuels, tels que l’extrême droite, les questions de genre ou encore les fake-news. « C’est fou à quel point ça résonne avec tout ce que vous développez tous les soirs et avec tout ce que l’on vit au quotidien« , a observé Thierry Suc, sur le plateau de Quotidien, le 1er novembre dernier. Avant le grand jour, voici 5 choses à savoir sur ce spectacle événement.

PHOTOS – France Gall, Daniel Balavoine, Isabelle Boulay : ils ont fait partie de Starmania

1) La genèse de ce projet

Ce spectacle n’aurait pu avoir lieu sans l’intervention de France Gall. Il y a quelques années, la chanteuse a en effet téléphoné à Thierry Suc, qui est notamment connu pour avoir travaillé avec Mylène Farmer, pour lui faire un généreux cadeau. L’ex de Julien Clerc lui a offert les droits pour faire une nouvelle adaptation de Starmania. « Je vais chez elle, je sonne, elle m’ouvre la porte et elle me dit : ‘je vais te donner quelque chose que je refuse depuis des années de donner. C’est mon cadeau pour toi. C’est les droits de Starmania’ (…) C’était un grand bonheur« , a raconté Thierry Suc, dans Quotidien, le 1er novembre dernier. Comme précisé par Le Parisien, c’est sa société TS3 et sa maison mère, le groupe Fimalac Entertainment, qui ont financé ce grand barnum. De leur côté, Luc Plamondon et Raphaël Hamburger, le discret fils de France Gall et Michel Berger, ont été chargés de choisir la nouvelle équipe artistique.

2) Un casting d’inconnus

À l’image de celles et ceux qui composaient la troupe en 1979, la production a fait appel à des visages inconnus, mais des grandes voix pour autant, pour la nouvelle version de la célèbre comédie musicale. Un choix qui a fait sens aux yeux du metteur en scène Thomas Jolly : « Ils n’étaient pas connus en 1979. Balavoine démarrait à peine, France Gall si. Et donc pourquoi ? Parce que la volonté de Michel Berger et Luc Plamondon, c’était de mettre l’accent sur l’histoire et sur les chansons. On a eu la même idée, enfin on a suivi cette intention-là« , a expliqué le jeune prodige, avant de préciser : « Chanter Starmania, c’est difficile. » Si les recherches ont pris du temps, le casting final, à la fois français et québécois, est « idéal« , selon Thomas Jolly. Le public jugera par lui-même…

3) Ces grands noms qui figurent dans l’ombre

En dehors de la troupe qui montera sur scène pour chanter les tubes de Starmania, la production a mis les petits plats dans les grands côté coulisses. En parallèle de la mise en scène signée du jeune prodige Thomas Jolly, également directeur artistique des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Paris 2024, la chorégraphie a été confiée à Sidi Larbi Cherkoui. « C’était quelque chose de très touchant pour moi, car j’ai grandi avec cette musique, elle a fait partie de mon éducation. Faire renaître aujourd’hui Starmania, c’est donner à une autre génération l’opportunité de rencontrer cette musique magnifique, de rencontrer cette histoire, qui est prophétique à de nombreux niveaux« , a confié l’intéressé lors d’une interview parue sur le site de Starmania.

La confection des costumes a quant à elle été confiée à Nicolas Ghesquière, directeur artistique des « collections Femme » de Louis Vuitton. « Je me suis demandé comment les personnages, si emblématiques, de Starmania pourraient être habillés en 2022. J’ai souhaité élaborer un vestiaire ultra contemporain : chaque personnage incarne l’une de mes collections, comme un répertoire du vocabulaire de la maison », a confié le célèbre styliste à Numéro en octobre dernier. À noter que c’est la première fois que Nicolas Ghesquière « imagine des costumes pour un spectacle vivant.« 

4) Un show qui a coûté cher

Pour le retour de cette mythique comédie musicale sur scène, il a sans surprise fallu mettre la main au porte-monnaie. Si l’on en croit les informations relayées par Le Parisien, cette superproduction « a déjà coûté 7,5 millions d’euros, dont 1,5 million liés au report du Covid-19 et à l’obligation entre autres de changer de lieu de répétitions. » Et Thierry Suc de confirmer auprès de nos confrères de Quotidien : « C’est un spectacle très très cher. On est condamnés à faire le tour du monde !« , a plaisanté celui qui est devenue une référence au sein de la profession. Et de préciser : « Il faut un million de téléspectateurs au minimum pour qu’on arrive à rentrer dans un équilibre.« 

5) Une tournée prévue dès 2023

Après s’être échauffée à La Scène Musicale, la troupe de Starmania va traverser toute la France pour partir à la conquête du reste du public et, sans doute aussi, retrouver quelques fans de la première heure. À partir de février 2023, cette quatrième et toute nouvelle version scénique de Starmania, retardée en raison de l’épidémie de Covid-19, s’exportera en province. Des dates à Montpellier, Lyon ou encore Toulouse ont déjà été mises en vente sur le site officiel de la comédie musicale. À vos agendas !

Crédits photos : ANTHONY DORFMANN

Autour de

Source: Lire L’Article Complet