Stéphane Bern affirme que ses propos contre Emmanuel Macron ont été détournés

De passage sur le plateau de C à vous pour parler de son nouveau livre Un amour souverain, Stéphane Bern a été interrogé sur des propos qu’il a tenu sur le Président dans l’enquête Le traitre et le Néant… Et avoue regretté d’avoir parlé.

  • Stéphane Bern
  • Emmanuel Macron

Parfois, il nous arrive de regretter de trop parler. Visiblement, c’est ce qui arrive à Stéphane Bern. Alors qu’il était venu sur le plateau de C à vous pour évoquer son nouveau livre, Un amour souverain, il a été interrogé sur le sujet des éoliennes : en effet, celles-ci sont au cœur des débats pour la présidentielle 2022, puisque de nombreuses voix s’élèvent pour faire entendre les dommages qu’elles causent et affirmer que ce n’est pas cette source d’énergie qui permettra de réduire le réchauffement climatique. L’occasion pour Anne-Élisabeth Lemoine de ressortir le livre-enquête de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Le traitre et le Néant, paru chez Fayard le 13 octobre 2021, dans lequel Stéphane Bern témoigne… Et critique certains ministres. Mais dès que le livre apparaît sur la table, et avant même que la présentatrice ne commence à parler, Stéphane Bern, qui s’est récemment affiché avec son nouveau compagnon, intervient : « Oh non, je n’aurais pas dû parler… » Des regrets qui surprennent autour de la table de C à vous.

« Vous n’êtes pas déçu ? »

« C’est vrai, c’était une erreur ? » s’étonne Anne-Élisabeth Lemoine, avant de dévoiler les surnoms qu’il donne aux ministres : « En gros, Élisabeth Borne devient Elizabeth Borné« , énonce la présentatrice, « Oui, parce-que à l’époque, c’est elle qui mettait des éoliennes« , se justifie-t-il. « Voilà, Amélie de Montchalin devient Amélie de Mont-Machin… ça faisait rire le Président ? » Stéphane Bern semble un peu gêné : « Oui, vous savez, c’est des trucs qu’on fait… regardez, quand on dîne ensemble, on dit des horreurs des autres… » plaisante l’homme de télévision. Avant de redevenir sérieux : « Mais je m’en veux, je vais vous dire pourquoi, parce que j’ai l’impression qu’ils ont tout retourné mes propos contre le président de la République« , explique Stéphane Bern. « Je ne pouvais pas savoir… » regrette-t-il. « En gros, vous dites que vous êtes déçu [du Président, ndlr], mais ce n’est pas le cas ? » résume la présentatrice. « Non, je ne suis pas du tout déçu… Bon, il y a des choses qui me déçoivent, notamment les éoliennes, mais en même temps, ça ne marche pas… » Voilà qui remet les choses au clair.

Source: Lire L’Article Complet