Thomas Pesquet de retour sur Terre : la blague des gendarmes à l’astronaute

La gendarmerie nationale a suivi de près le retour de Thomas Pesquet sur Terre, mardi 9 novembre 2021, et y est allée de son petit commentaire humoristique sur Twitter. Un joli buzz !

Dans le cadre de la mission Alpha, Thomas Pesquet s’était envolé en avril dernier, depuis le centre spatial Kennedy en Floride à bord de la capsule Crew-2 Dragon de Space X, pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) et passer six nouveaux mois dans les étoiles. Ce voyage professionnel au milieu des astres a pris fin lundi 8 novembre à 20h05, date à laquelle le Français a quitté l’ISS aux côtés du Japonais Akihiko Hoshide et des deux Américains, Megan McArthur et Robert Shane Kimbrough, qui l’avaient également accompagné à l’aller. Après plus de huit heures de vol, le vaisseau s’est amarré dans le golfe du Mexique à 4h33, avant que l’équipe ne puisse regagner la terre ferme de Floride puis le siège de la Nasa à Houston. L’impressionnant atterrissage était suivi aux quatre coins du monde, et les internautes n’ont pas hésité à commenter cet événement. Parmi eux, le compte certifié de la gendarmerie nationale a détonné avec une blague qui n’est pas passée inaperçue.

En légende d’un cliché montrant l’astronaute être sorti de la capsule par les équipes techniques, la gendarmerie nationale a plaisanté : « Thomas Pesquet, la gendarmerie ferme les yeux sur votre excès de vitesse lors de votre retour sur notre chère planète bleue. 27 000km/h quand même ! » Des émoticônes représentant une fusée, un globe terrestre ou encore un visage avec un sourire narquois accompagnaient le message.

❗️@Thom_astro, la #Gendarmerie ferme les yeux 🙈 sur votre excès de vitesse lors de votre retour sur notre chère planète bleue 🚀🌍
27 000km/h quand même ! 😏
Blague à part, nous souhaitons un bon retour à #ThomasPesquet
Au plaisir de vous croiser sur le plancher des vaches 🐮🙃 pic.twitter.com/xFMEAOSke0

Pas de limitations pour les fusées

« Blague à part, nous souhaitons un bon retour à Thomas Pesquet. Au plaisir de vous croiser sur le plancher des vaches !« , a conclu le community manager officiel de la gendarmerie nationale. Si le principal intéressé n’a pas encore répondu à cette publication guillerette, cet habitué des réseaux sociaux ne devrait pas passer outre.

Une fierté d'avoir représenté la France une nouvelle fois dans l'espace ! La prochaine fois, la Lune ? Enfin, on a un retour sur Terre à assurer d’abord, et ensuite… un peu de repos.#MissionAlpha pic.twitter.com/YYjnY5FxLv

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Nasa via Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet