Thomas Pesquet « ghosté » par Pierre Niney : cet incroyable malentendu

Thomas Pesquet a passé près de six mois intenses en orbite. Pendant son séjour au sein de la station spatiale internationale (ISS), l’astronaute a voulu contacter Pierre Niney. Mais l’acteur l’a totalement « ghosté ».

Thomas Pesquet a effectué son retour sur Terre dans la nuit du 8 au 9 novembre, après six mois en orbite au sein de la station spatiale internationale (ISS). L’astronaute français a partagé son quotidien avec ses millions d’abonnés, ravis de pouvoir suivre de si près une expérience aussi incroyable. Mais si le compagnon d’Anne Mottet n’avait aucun mal tenir au courant ses fans, il a rencontré en revanche bien plus de complications pour joindre… Pierre Niney ! Dans le portrait de l’acteur dans Libération, mardi 16 novembre, on apprend cet incroyable malentendu.

Le comédien de 32 ans a « ghosté » pendant quinze jours un appel de Houston, Texas, révèlent nos confrères. Habitué des canulars, qui font le ciment de grand nombre de ses amitiés, Pierre Niney a préféré bouder cet appel. Et pourtant, il s’agissait en réalité de Thomas Pesquet qui voulait remercier l’acteur de lui avoir envoyé Boîte noire. Alors que Libération a partagé l’anecdote sur Twitter, l’astronaute de 43 ans n’a pas manqué de commenter. « Je confirme« , a-t-il écrit, amusé.

Je confirme 🤨😂

« C’est pas possible de pas répondre à Thomas Pesquet »

Thomas Pesquet n’est pas la première victime de Pierre Niney. En effet, l’acteur césarisé pour sa prestation dans le biopic Yves-Saint-Laurent et père de deux filles a également cru à un gag lorsque la Comédie-Française a tenu à le solliciter en 2010. L’anecdote de ce spam « Thomas Pesquet » a quant à elle beaucoup amusé les internautes. « Mais c’est incroyable, Pierre Niney, c’est pas possible de ne pas répondre à Thomas Pesquet« , a écrit notamment l’un d’entre eux. Et l’astronaute n’a visiblement pas été traumatisé par l’expérience à en croire sa réaction.

Crédits photos : Marc Ausset Lacroix / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet