“Tu es la prochaine…” : J. K. Rowling menacée de mort

Quelques heures après la tentative de meurtre de l’écrivain Salman Rushdie, J.K. Rowling a reçu une menace de mort. La police britannique a ouvert une enquête.

Entre J.K. Rowling et les réseaux sociaux, c’est une véritable histoire de désamour. En novembre dernier, l’adresse du domicile de l’autrice avait été diffusée sur les réseaux sociaux après qu’elle eut tenu des propos jugés transphobes. Ce vendredi 12 août, l’autrice de la saga Harry Potter est à nouveau la cible d’un internaute, particulièrement véhément. Ainsi, l’utilisateur Twitter aurait proféré une menace de mort à l’encontre de l’écrivaine. Deux jours plus tôt, J.K. Rowling avait apporté son soutien à l’écrivain Salman Rushdie, victime d’une attaque au couteau aux États-Unis.

La Britannique de 57 ans avait partagé un tweet dans lequel elle se disait « écœurée » et souhaitait un bon rétablissement à l’auteur des Versets sataniques. En réponse à son message, un usager, se présentant comme un étudiant et un militant politique basé au Pakistan, avait alors lancé : « Ne t’inquiète pas, tu es la prochaine. » Si le tweet a ensuite été supprimé, l’autrice à succès a posté une capture d’écran, interpellant le compte « TwitterSupport » sur une violation potentielle des règles.

[email protected] These are your guidelines, right?

"Violence: You may not threaten violence against an individual or a group of people. We also prohibit the glorification of violence…

"Terrorism/violent extremism: You may not threaten or promote terrorism…" pic.twitter.com/BzM6WopzHa

Aucune violation des règles

Samedi 13 août, Joanne Rowling a partagé une nouvelle capture d’écran, celle de la réponse du compte Twitter. Ce dernier assurait que le contenu du tweet mis en cause ne violait pas le règlement du réseau social. « À tous ceux qui m’envoient des messages de soutien : Merci« , s’est ensuite émue l’écrivaine, qui a assuré que la police était impliquée. « Nous avons reçu des informations sur une menace proférée en ligne, et nos agents procèdent à des investigations« , a indiqué un porte-parole de la police d’Écosse, pays où réside la créatrice du sorcier à lunettes.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : PacificPressAgency / Bestimage

A propos de


  1. J.K. Rowling


  2. Salman Rushdie

Autour de

Source: Lire L’Article Complet