Un enfant de 2 ans débarqué d'un avion avec sa mère après avoir retiré son masque pour manger

Selon les informations de Knox News confirmées par CNN lundi 14 septembre 2020, une maman de 34 ans et son fils de 2 ans se sont fait débarquer d’un avion car le petit garçon avait enlevé son masque pour grignoter.

Restez informée

Voilà un vol que Jodi Degyansky, jeune maman américaine de 34 ans, n’oubliera pas de si tôt. Avec son fils Hayes, âgé de 2 ans, Jodi Degyansky prend place dans un vol entre Fort Myers (en Floride) et Chicago de la compagnie Southwest Airlines. Mais avant le décollage, c’est le drame : le petit garçon retire son masque pour manger un casse-croûte. Bien mal lui en a pris ! A bord de la flotte de cette compagnie – comme dans beaucoup d’autres flottes actuellement – les masques sont obligatoires dès deux ans si la distanciation sociale ne peut être effective. Le but, bien sûr : lutter contre la propagation de la Covid-19. Après lui avoir demandé à plusieurs reprises de remettre le masque à son fils, le personnel de bord aurait alors demandé à la jeune femme de quitter l’avion avec ce dernier, comme l’a rapporté Knox News lundi 14 septembre 2020. Après un quart d’heure de discussion avec le personnel de bord, la famille est débarquée de l’avion. Pourtant, Jodi Degyansky affirme avoir tenté de rassurer les hôtesses en leur promettant que son fils Hayes garderait bel et bien son masque pendant toute la durée du vol.

“Je ne suis absolument pas une anti-masque”

“Nous essayons de nous habituer [au masque] mais il n’a que deux ans”, se désole Jodi Degyansky, qui dit s’être sentie “humiliée”, auprès de Knox News. “Degyansky a déclaré qu’un agent de bord lui avait dit que certains parents utilisaient les snacks et autres chips comme une excuse pour ne pas mettre le masque à leurs enfants. Selon elle, la compagnie aérienne lui a proposé de lui trouver un autre vol plus tard dans la journée.” Sans succès : le prochain vol direct partait un autre jour. “A la place, elle a dû réserver un vol avec American Airlines, mais cela lui a coûté 600 dollars.” Southwest Airlines a toutefois fait savoir qu’ils la rembourseraient. A CNN, Jodi Degyansky, qui aurait aimé voir “davantage de compassion” de la part du personnel de bord, précise qu’elle n’est “absolument pas une anti-masque.” Le mouvement, comme en France, est en effet présent aux Etats-Unis.

A lire aussi : Masques en tissu : faut-il vraiment les laver à 60° pour les désinfecter ? L’Académie de médecine a tranché

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet