Valéry Giscard d’Estaing : ce coup de main à Claude François qui a évité un scandale

En 1975, Valéry Giscard d’Estaing a rendu service à Claude François, qui était au cœur d’une polémique à cause de la publication de photos érotiques, mettant en scène des mineures.

Valéry Giscard d’Estaing a été emporté par le Covid-19 ce mercredi 2 décembre 2020, à l’âge de 94 ans. L’occasion de revenir un peu sur sa vie et notamment sur sa relation étroite et inattendue avec Claude François. En effet, l’ancien président de la République a un jour sauvé la mise du chanteur, lorsque celui-ci était au cœur d’un scandale. L’artiste, qui était propriétaire de la revue Podium, a racheté en 1974 le magazine de charme Absolu.

L’interprète du titre Comme d’habitude en profite pour jouer les photographes érotiques. Sous le pseudo François Dumoulin, il publie des clichés de jeunes filles nues. Le problème étant que ces dernières sont mineures. Le ministère de l’Intérieur s’intéresse à l’affaire, qui fait polémique et est prêt à interdire le magazine. Claude François risque ainsi des poursuites judiciaires, mais il peut compter sur le soutien d’Anne-Aymone Giscard d’Estaing, qui était fan du chanteur. La Première dame a fait des pieds et des mains auprès de son mari pour que Cloclo s’en sorte sans une égratignure.

Un cadeau devenu un objet d’exposition

Reconnaissante, la star a alors décidé de chanter à l’arbre de Noël de l’Elysée, le 17 décembre 1975. 500 enfants étaient conviés et ont ainsi découvert les talents de Valéry Giscard d’Estaing au piano. Le chef d’État a joué du fameux instrument et accompagné Claude François au chant. Après leur prestation, il a offert au chanteur décédé en 1978 une boîte à cigares en argent, sur laquelle il y avait son nom. Cette dernière se trouve désormais dans l’ancien moulin de Dannemois dans lequel a vécu l’artiste et qui a été transformé en musée.

Article écrit avec la collaboration de 6médias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet