VIDÉO – Affaire Berry – Jeane Manson membre d’une secte ? Ce document qui va tout chambouler

Invitée de Touche pas à mon poste sur C8, Jeane Manson a fait de terribles révélations ce lundi 23 mai. Accompagnée de sa fille, la chanteuse – accusée d’appartenir à une secte – a dévoilé l’existence d’un document qui pourrait tout chambouler…

Ce lundi 23 mai, Jeane Manson était l’invitée de l’émission Touche pas à mon poste. Soutenue par sa fille Shirel, l’actrice et chanteuse américaine accusée d’appartenance à une secte libérale, plus connue sous le nom Des enfants de Dieu, a dévoilé l’existence d’un étonnant document : « On a la preuve que non et c’est pour cela que j’ai gagné en diffamation« , a-t-elle souligné. « Lorsqu’elle (Coline Berry NDLR) a dit que j’appartenais à cette secte, j’ai dit ‘Thank you ! Merci seigneur que je puisse enfin grâce à cela prouver que je n’étais pas dans une secte pédophile« .

Preuve en main, les deux femmes complices sont formelles : « J’ai toutes les preuves« , assure-t-elle. « Une lettre du boss des Enfants de Dieu qui l’a maudit, il dit : ‘Jeane Manson tu ne peux pas venir au sein de notre secte, on te maudit, tu es mariée avec un juif, tu es une enfant rejetée de Dieu’« , dévoile sa fille, la chanteuse Shirel. Accusée de complicité d’inceste par Coline Berry-Rojtman, l’ex-femme de Richard Berry – toujours protégé par la présomption d’innocence – dénonce un procès « parole contre parole ». Pour rappel, l’aînée du clan Berry a été condamnée à verser 20 000 euros de dommages et intérêts à Jeane Manson le 14 avril 2022, pour diffamation.

>> PHOTOS – Richard Berry (Les crimes silencieux) : Jeane Manson, Laurence Ferrari… les femmes de sa vie

Jeane Manson : « J’ai jamais fait de mal à cette personne »

Sortie de son silence, l’actrice révélée dans Dirty O’Neil et The Young Nurses continue de clamer son innocence face aux accusation de la fille aînée de Richard Berry : « Je suis très sereine. J’ai jamais fait de mal à cette personne« , a-t-elle assuré sur C8. « Au contraire quand elle était jeune, je l’ai emmené voir ma mère en Amérique, je l’ai emmené en vacances. Dans cette histoire-là, c’est parole contre parole. Il y a prescription parce qu’elle a été directement été parler au Monde, le journal pour décrire toutes ces choses-là plutôt que d’aller voir un juge« , a-t-elle regretté.

Crédits photos : capture d’écran TPMP

Autour de

Source: Lire L’Article Complet