VIDEO Affaire Conclue : Pierre-Jean Chalençon perd ses moyens face à une vieille connaissance

Pierre-Jean Chalençon a eu le droit à une belle surprise dans Affaire Conclue, ce lundi 3 février. L’acheteur y a retrouvé une de ses très vieilles connaissances. De quoi le laisser complètement bouche bée…

Les candidats d’Affaire Conclue réservent parfois de belles surprises à Sophie Davant et ses acolytes. En octobre dernier, l’animatrice de 56 ansavait retrouvé une vieille connaissance sur le plateau de son émission de brocante. Originaire de Gironde, une candidate prénommée Myriam avait révélé à l’ex-femme de Pierre Sled qu’elles avaient un point commun : celui d’avoir toutes les deux fait du basketball étant plus jeunes. À la différence près que la vendeuse, elle, était montée en division nationale, ce qui ne fut pas le cas de la petite protégée William Leymergie. Et pourtant… À en croire la fan d’Affaire Conclue, elles se sont bel et bien côtoyées étant plus jeunes ! Myriam a d’ailleurs affirmé qu’elle se souvenait très bien d’une petite blonde, qui marquait souvent des paniers. Mais après la maman de Valentine et Nicolas, c’est au tour de Pierre-Jean Chalençon d’être confronté à ses connaissances passées !

Pierre-Jean Chalençon bouche bée face un candidat qu’il a connu

Originaire d’Ableiges, Vincent était venu présenter des mules, estimées à 20 eurospar le commissaire–priseur Harold Hessel. Mais l’homme était surtout venu rafraîchir la mémoire de Pierre-Jean Chalençon ! Car bien que le passionné de Napoléon Bonaparte ait eu un peu de mal à s’en souvenir, ils se sont bel et bien côtoyés au début des années 90. A l’époque, tous deux effectuaient leur service militaire sur le bateau Jeanne d’Arc. Une période dont le candidat d’Affaire Conclue, âgé de 49 ans, se souvenait très bien. « On n’était pas dans le même service, on se croisait plus qu’on se connaissait, même si on a parlé ensemble, a-t-il rappelé à l’acolyte de Caroline Margeridon, qui ne cachait pas sa stupéfaction. On a fait un an ensemble d’escales et de mer. » Si Vincent se souvenait si bien de sa rencontre avec l’acheteur, c’est parce qu’une scène l’avait marqué. En effet, Pierre-Jean Chalençon lui avait fait lire une lettre qu’il avait reçue de Charles Trenet. Preuve que, comme l’a souligné le candidat, le collectionneur de 49 ans était déjà une star à l’époque !

Source: Lire L’Article Complet