VIDEO Anne Sinclair : gênée par un projet de Julien Courbet, elle l’interpelle dans C à vous

Invitée dans C à vous ce mercredi 2 juin, Anne Sinclair a écouté Julien Courbet présenter le concept de sa nouvelle émission, Appel à témoins. Dubitative, la journaliste n’a pas caché son embarras et a posé une question percutante au présentateur.

Anne Sinclair

Julien Courbet

Le lundi 7 juin, M6 lancera une nouvelle émission en prime time : Appel à témoins, présentée par l’animateur Julien Courbet et la journaliste Nathalie Renoux. Le principe de cette émission, qui consiste à demander aux téléspectateurs d’appeler s’ils ont des informations sur une enquête en cours, rappelle évidemment les célèbres Perdu de vue et Témoin numéro 1 de Jacques Pradel, très critiqués dans les années 90. Mais Julien Courbet, invité ce 2 juin dans C à vous, a assuré que son programme était bien mieux encadré, ses équipes travaillant main dans la main avec les autorités. « Je voudrais préciser que derrière le téléphone, ce ne sont pas des standardistes. Ce sont des policiers, des gendarmes, des enquêteurs. La personne qui va nous faire le point sur ce standard, ce n’est pas un animateur, c’est le chef de la police, a-t-il précisé. On prend tout avec des pincettes et ce sera fait très sérieusement. » Anne Sinclair, également présente en plateau, a écouté Julien Courbet en faisant une moue dubitative. Car pour la journaliste, cela soulève une question d’ordre déontologique.

Julien Courbet défend son émission face à Anne Sinclair

« Ce n’est pas un peu gênant, quand la télévision se fait l’auxiliaire de… Ça pourrait être de l’armée, de la police, de n’importe quels service régalien. C’est un peu un mélange des genres, non ? », a-t-elle lancé à Julien Courbet. « Anne, moi j’ai envie de vous dire que si la gendarmerie ou la police trouve la solution, elle n’a pas besoin de la télé. Mais si elles se tournent vers la télé, c’est parce que en six ans pour certains cas, et plus pour d’autres, il ne s’est rien passé, a répliqué l’animateur. Expliquons à la famille : “On pourrait peut-être faire avancer votre affaire grâce à la télévision, mais on a peur que ce soit mal interprété”… Moi, je crois que tout est bon. D’ailleurs, cette émission est née du fait que les fameuses alertes enlèvements lancées il y a quelques temps, c’est 100% de réussite. Ça marche à tous les coups, c’est un succès sans précédent. »

Les précisions de Julien Courbet n’ont pas semblé convaincre Anne Sinclair, ni Marion Ruggieri. La chroniqueuse de C à vous a relancé l’animateur sur un sujet tout aussi délicat. « Comment faire en sorte que leur angoisse, leurs attentes, ne se transforment pas en spectacle ? », lui a-t-elle demandé. « Ce ne sera pas un spectacle, a promis l’animateur. Je n’aurais jamais fait cette émission si on était tombés dans les interviews en gros plan de la famille. La famille sera là, mais elle ne sera pas au centre de tout ça. Ce qui va être au centre de l’émission, c’est l’enquête. » Des propos rassurants, mais qui tranchent avec la bande-annonce de l’émission, diffusée un peu plus tôt dans C à vous. On pouvait y voir un proche de disparu très ému devant les caméras, ce qui avait visiblement dérangé Anne Sinclair au retour plateau…

Source: Lire L’Article Complet