VIDEO – « C’est honteux » : le ton monte sur CNews au sujet du pass sanitaire

L’annonce de l’extension du pass sanitaire suscite certaines crispations en France, théâtre de nombreuses manifestations le week-end dernier. Sur le plateau de CNews, ce mardi 20 juillet, le débat s’est cristallisé sur ces étoiles jaunes aperçues dans les cortèges.

Un projet de loi hautement sensible est en débat au Parlement : l’extension du pass sanitaire à l’ensemble des lieux accueillant plus de 50 personnes, progressivement étendu aux bars et restaurants. Cette annonce d’Emmanuel Macron, couplée à l’obligation vaccinale pour les soignants, a suscité les oppositions de nombreux Français, jugeant pour certains ces mesures liberticides. Lors du week-end dernier, 120 000 manifestants ont défilé dans les rues de France dont 20 000 à Paris. Les images d’étoiles de David, sigle imposé aux Juifs durant l’Occupation nazie, ont choqué.

Ce mardi 20 juillet dans L’Heure des pros, le débat a fait rage sur le plateau concernant ces fameuses étoiles jaunes, marquées d’un “non vacciné”. Ces symboles étaient censés créer un parallèle douteux entre la “dictature sanitaire” prônée par Emmanuel Macron et le régime nazi. Pour Gabrielle Cluzel, “il n’y a eu aucun antisémitisme” dans les cortèges. Selon la rédactrice en chef de Boulevard Voltaire, ce serait “malhonnête et scandaleux” d’assimiler tous les manifestants à des révisionnistes. Un argument auquel s’est opposé Julien Dray, très remonté. “Les pancartes on les a inventées ? Ce n’est pas possible de relativiser ce qu’il s’est passé au nom des millions de morts !”, a vivement répliqué le membre du bureau national du Parti socialiste. “C’est honteux votre façon de faire”, a répondu la polémiste, affirmant que les manifestants étaient “des gens très ordinaires, hétéroclites, de tous les milieux”.

Pass sanitaire : "Je trouve que des responsables politiques que l'on entend très régulièrement sont très silencieux. C'est un peu le roi du silence ces derniers jours", déclare Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement

Suivez le direct 👇https://t.co/cEwi3c61QM pic.twitter.com/ws7WrDy6Tw

C’est un peu “le roi du silence”

Depuis plusieurs jours, la polémique enfle sur la présence de ces étoiles jaunes dans les manifestations. Dans un entretien accordé à Franceinfo, Gabriel Attal a dénoncé des comparaisons “absolument abjectes”, tout en regrettant le silence d’une partie de l’opposition. “Je trouve que la majorité, depuis quelques jours, est bien seule à défendre la République et ces mesures face à ces individus (…) et ces actions scandaleuses”, a déploré le porte-parole du gouvernement, en référence à ces responsables politiques d’habitude disponibles pour critiquer la gestion sanitaire de l’exécutif. Et d’ajouter, catégorique : “C’est un peu le roi du silence ces derniers jours”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet