VIDÉO – « De la foutaise ! » : tension entre Fabrice Di Vizio et Martin Blachier sur le couvre-feu

Sur le plateau de Touche pas à mon poste !, Me Fabrice Di Vizio s’en est pris au Dr Martin Blachier sur la question du couvre-feu. “Non, mais c’est une blague ? C’est de la foutaise ce truc !”, s’est notamment indigné l’avocat de Didier Raoult.

A propos de

  1. Martin Blachier

A quelle date le couvre-feu pourrait-il être levé ? Instauré depuis le 16 janvier pour lutter contre la circulation du Covid-19, la mesure pèse sur le moral de la population. “Le couvre-feu à 18 heures permet de stabiliser la situation sanitaire. À ce stade, il est important non seulement que le couvre-feu reste en place et qu’il continue à être respecté par les Français, a fait savoir Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ce 19 février, sur France 2. Source de tensions, le sujet a valu une confrontation entre Me Fabrice Di Vizio et Dr. Martin Blachier sur le plateau de Touche pas à mon poste !, ce 19 février.

“Il faut relâcher la pression. Il faut juste se poser la question de quand on l’arrête. C’est intéressant Monsieur Blachier. On l’arrête quand ?”, a demandé l’avocat de Didier Raoult à l’épidémiologiste. On l’arrête quand les gens fragiles sont vaccinés, a répondu le médecin spécialisé en santé publique. Une réaction qui a fait sortir Fabrice Di Vizio de ses gonds. “Non, mais vous rigolez ou quoi ? Non, mais c’est une blague ? C’est de la foutaise ce truc !, s’est emporté le juriste. “Le gouvernement vous dit au départ ‘quand on sera à 5000 cas/jour, on pourra imaginer d’arrêter le couvre-feu’, et là vous me balancez ‘quand ils seront vaccinés’, alors que l’on n’a pas de vaccin !”

“Infoutu de garder une mesure plus de deux mois”

Calme face à son interlocuteur, Martin Blachier a tenté de se défendre : “C’est pourquoi le Conseil scientifique a proposé cet auto-confinement des personnes âgées. C’est dans le sens que les gens n’en peuvent plus”. “Je note que quand ce truc-là avait été proposé il y a quelques mois, tout le monde criait au scandale. Et aujourd’hui, ça veut dire quoi ? Cela veut dire qu’on est infoutu de garder une mesure plus de deux mois, et qu’on tue toute une génération pour rien”, s’est indigné Fabrice Di Vizio.

De son côté, Martin Blachier compte sur la vaccination en masse de la population pour voir le bout du tunnel. “Oui le virus sera toujours là, les virus ne disparaissent pas, surtout les virus respiratoires qui sont la majeure partie du temps asymptomatiques. En revanche, quand 80 % des gens seront vaccinés, le Sars-CoV-2 ne sera plus un problème, a-t-il expliqué dans une interview accordé à La Dépêche du midi.

Crédits photos : Capture d’écran – C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet