VIDEO – « Il devrait faire preuve d’humilité » : Emmanuel Macron étrillé

Pour Laurent Jacobelli, si Emmanuel Macron avait été “un peu plus humble”, le chef de l’État aurait pu trouver un plan de sortie de crise avec l’opposition, a estimé le porte-parole du Rassemblement national sur CNews, ce lundi 26 juillet.

Depuis le début de la crise sanitaire, Emmanuel Macron est accusé de faire cavalier seul. Il prendrait ses décisions sans consulter les ministres concernés. En mai 2020, le chef de l’État avait provoqué l’ire de plusieurs membres du gouvernement en dévoilant la date du déconfinement seulement quelques minutes avant son allocution. D’après Laurent Jacobelli, le président devrait faire preuve “d’un petit peu plus d’humilité”. “Pourquoi il y a la course au vaccin ? Parce qu’il y a retard aux vaccins. Pourquoi il y a retard ? Il y a l’impréparation, l’amateurisme”, a estimé le porte-parole du Rassemblement national (RN) sur CNews, ce lundi 26 juillet.

Pour Laurent Jacobelli, les Français seraient les premières victimes de cet amateurisme. “Est-ce qu’il y a eu une autocritique ? Jamais, a affirmé l’ex-tête de liste RN dans le Grand Est aux dernières régionales, évoquant “le problème de perception” que le président aurait de lui-même. En étant un peu plus humble, le locataire de l’Élysée aurait pu réunir tous les partis politiques d’opposition pour trouver collectivement un plan de sortie de crise “dans une union nationale”. “Il a préféré diviser et imposer”, a jugé le porte-parole d’extrême-droite.

La science nous donne une arme contre le virus. Faites-vous vacciner. pic.twitter.com/T4D1cGlacb

Le “schisme” au sein des Français

Pour l’heure, le cap des 40 millions de primo-vaccinés a été franchi en France. Alors que le variant Delta se répand dans l’Hexagone, Emmanuel Macron a dénoncé “l’irresponsabilité et l’égoïsme” des non-vaccinés, lors d’une visite d’un hôpital de Tahiti. Pour accélérer la sortie de crise, et donc l’immunité collective, l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants ont été adoptées au Parlement, cette nuit du dimanche 25 juillet. Deux mesures décriées par de nombreux Français, qui ont défilé dans les rues du pays. Pour Laurent Jacobelli, le président aurait créé ce “schisme” en imposant le pass sanitaire, au lieu “d’unir les Français”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet