VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon s'interpose entre un couple pour protéger un candidat de son épouse

Dans Les Z’amours, certains candidats peuvent se montrer très violents envers leur moitié lorsque celle-ci ne donne pas la bonne réponse. En témoigne un couple présent sur le plateau ce samedi 1er août et que Bruno Guillon a été contraint de séparer.

Bruno Guillon

En débarquant à la tête des Z’amours, en février 2018, Bruno Guillon n’a pas récolté que des avis positifs. Il faut dire qu’à l’époque, de nombreux téléspectateurs déploraient le départ de Tex, qui avait animé le programme pendant près de 20 ans. Il avait été débouté par Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, après une très mauvaise blague sur les violences conjugales. Mais force est de constater qu’au fil des émissions, Bruno Guillon a su s’imposer comme un digne héritier. Apprécié pour son humour et son côté jovial, le mari de Marion a toujours les bons mots pour pousser les candidats à se livrer sur le plateau. C’est ainsi qu’il a appris des anecdotes très croustillantes au sujet de Christopher et Cassandre, un couple qui s’est présenté face à lui ce samedi 1er août. Tous deux ont notamment raconté comment l’épouse pouvait parfois se montrer très virulente envers son compagnon. De quoi inquiéter Bruno Guillon, qui s’est alors mis en tête de protéger le candidat

Bruno Guillon vole au secours d’un candidat

Inquiet quant au tempérament colérique de Cassandre, Bruno Guillon n’a pas caché son angoisse lorsqu’il a dû poser une question à Christopher, lequel s’amusait de le voir le regarder “avec pitié”. Craignant que son poulain ne donne une mauvaise réponse, l’animateur de Fun Radio a donc décidé de s’installer sur le fauteuil entre les deux tourtereaux, afin d’éviter tout contact physique. “Non mais moi j’ai peur ! J’ai peur qu’on m’accuse de non-assistance à personne en danger. Je suis à deux doigts de me poser au milieu de vous. D’ailleurs je vais le faire“, s’est-il exclamé avec humour. Plus de peur que de mal pour le jeune candidat qui, contrairement aux deux premières questions, a cette fois-ci trouvé la bonne réponse. Il n’en fallait pas plus pour rassurer sa compagne, qui s’est toute de suite montrée nettement plus détendue…

Source: Lire L’Article Complet