VIDEO Nicolas Sarkozy défend Didier Raoult et dénonce la « violence » à son encontre

Lors d’un discours donné à Marseille, Nicolas Sarkozy s’est montré solidaire avec le professeur Didier Raoult, sous le feu des critiques. L’ancien président de la République a mis en avant les qualités du scientifique qui a pris des positions toujours controversées sur la Covid-19.

Nicolas Sarkozy

Didier Raoult

“Chaque crise, il faut trouver des boucs émissaires, c’est une maladie française.” C’est avec ces mots forts que Nicolas Sarkozy a introduit ses propos en référence à la vague de critiques qui a frappé Didier Raoult. Le professeur spécialiste en microbiologie qui a accédé à la notoriété avec l’épidémie de la Covid-19, fait encore face à un retour de bâton au sein de l’opinion publique. Alors que le remède à base d’hydroxychloroquine qu’il a contribué à rendre disponible avec son équipe de l’IHU de Marseille a montré des effets secondaires… Et de nombreux sceptiques. Dans l’urgence de la crise sanitaire, son implication a été particulièrement remarquée, ainsi que ses prises de position très appuyées sur les décisions politiques. Les faits se sont parfois accumulés pour le contredire, notamment son opinion sur le port du masque, ou encore l’utilité du confinement, la deuxième vague. Mais il ne lâche rien et remet en cause désormais la vaccination. Résultat pour le charismatique professeur Raoult : une relative “baisse de popularité dans les sondages”, pour reprendre la formule consacrée habituellement réservée aux politiques. Plus sérieux, Didier Raoult fait aussi face à une enquête de l’Ordre des médecins, qui a déposé plainte contre lui pour avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine “sans qu’aucune donnée acquise de la science ne soit clairement établie à ce sujet, et en infraction avec les recommandations des autorités de santé” comme l’a précisé Le Monde.

Nicolas Sarkozy dans le camp des soutiens de Didier Raoult

Mais tout le monde n’est pas prêt à jeter le savant avec l’eau du bain médiatique et il fédère une solide communauté d’admirateurs. Après la maire de Marseille Michèle Rubirola, le maire de Nice Christian Estrosi et le président de la région Paca Renaud Muselier, c’est Nicolas Sarkozy qui a montré son soutien au scientifique ce vendredi 4 septembre. Lors d’un discours capté par BFMTV, et donné lors du Forum des entreprises qui se déroulait dans la ville de Didier Raoult, à Marseille. L’ancien président de la République est en tournée de promotion pour son dernier livre Le temps des tempêtes. Avec sa propre expérience des polémiques médiatiques, il a pris position : “Pour moi l’adversaire c’est le covid c’est pas tel ou tel médecin et je pense notamment au professeur Raoult.” Applaudi à ce moment-là par l’assemblée, il a poursuivi, convaincu : “Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de violence à son endroit. Alors, c’est un homme de grande qualité qui a fait son possible pour soigner au mieux ses patients, qui a sans doute fait des erreurs on en fait tous, moi le premier”. Celui qui est aussi le mari de Carla Bruni a continué : “Il faut un coupable et c’est celui-là, ça m’a paru déplacé. (…) C’était pas le sujet, chacun a fait comme il a pu, et lui le premier.” Un recul éclairant venant d’une telle personnalité.

Source: Lire L’Article Complet