VIDÉO – « Nous n’interdisons pas le polyamour » : Marlène Schiappa précise les mesures face à la polygamie

Alors que le projet de loi contre le séparatisme a été adopté ce mercredi 9 décembre en Conseil des ministres, Marlène Schiappa a pris le temps de préciser les mesures sur la polygamie, une disposition qui fait couler beaucoup d’encre.

C’est l’une des grandes dispositions du projet de loi contre le séparatisme. La lutte contre la polygamie a pourtant soulevé tout un tas de questions. Des interrogations légitimes auxquelles a pris le temps de répondre Marlène Schiappa ce mercredi 9 décembre à la sortie du Conseil des ministres.

Alors que d’aucuns s’inquiétaient de voir la loi prendre le pas sur leur vie privée, Marlène Schiappa a assuré que l’objectif n’était pas d'”interdire l’infidélité“, ni même “le polyamour.Ce n’est pas de ça qu’il s’agit“, a insisté la chouchoute de Brigitte Macron, “il s’agit vraiment de la polygamie“. “Le mariage ouvre un certain nombre de droits, notamment en matière d’héritage, en matière de filiation… et nous voulons ainsi protéger les personnes qui s’engagent dans le mariage“, a finalement conclu la ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, en charge de la citoyenneté.

Aurélien Taché acculé après ses déclarations sur la polygamie

Des précisions qui font suite aux propos polémiques d’Aurélien Taché qui s’était indigné sur CNEWS des mesures concernant la polygamie. “Pour l’exemple de la polygamie, j’ai un avis sur le plan moral, sur la question c’est n’est pas sujet. Je pense simplement que le législateur n’a pas à confondre le droit et la morale, n’a pas à venir ingérer dans les moeurs de manière aussi importante”, avait ainsi déclaré le député, et de poursuivre : “le mode de couple qui est le choix des gens n’a pas à être dirigé par la loi”. Des déclarations qui avaient provoqué un véritable tollé…

Crédits photos : CNEWS

Source: Lire L’Article Complet