VIDÉO – Restrictions pour le Nouvel An : “On est chez les fous !”, effarement dans L’Heure des pros

Sur le plateau de l’émission « L’heure des pros », ce vendredi 31 décembre, le présentateur Julien Pasquet et ses chroniqueurs ont fait part de leur incompréhension face aux nouvelles mesures sanitaires instaurées le soir du Réveillon pour contrer l’épidémie de Covid-19.

L’heure n’est pas à la fête en ce jour de Saint-Sylvestre. En cette fin d’année 2021 profondément marquée par la pandémie de Covid-19 et les nombreuses mesures sanitaires annoncées par le gouvernement, le variant Omicron joue à son tour les trouble-fêtes. Et afin de contrer le virus, le premier Ministre Jean Castex a tenu à mettre en place de nouvelles restrictions pour ce Réveillon. Entre l’annulation des feux d’artifice, les concerts interdits et l’interdiction de danser dans les bars, ces annonces n’ont pas tardé à susciter de vives réactions sur le plateau de l’émission L’heure des Pros, diffusée ce vendredi 31 décembre sur CNews. « Je ne sais pas si j’ai bien entendu mais musique interdite dans le Loir-et-Cher, s’indigne avec un léger rire le présentateur Julien Pasquet. Non mais pas de musique ! On est chez les fous là !«  De quoi lancer les hostilités d’un débat toujours plus animé.

« Ils disent pas de musique, pas de danse, renchérit l’un des chroniqueurs présent autour de la table. Est-ce que certains voudront danser sans musique ? ». Totalement médusé par cette mesure, le remplaçant de Pascal Praud partage avec humour le souvenir des boîtes de nuit où « chacun pouvait écouter sa musique » à l’aide d’un casque pour « pouvoir danser dans son coin ». Face à l’absurdité d’une telle décision, Julien Pasquet demande même à ses invités « d’arrêter de respirer » face « à une telle folie ». Une question lui vient alors à l’esprit : « La fête est-elle gâchée alors Stéphane Manigold ? » Ce à quoi le président du groupe Eclore et restaurateur s’empresse de répondre. « Je ne sais pas qui a eu cette idée, déclare-t-il totalement stupéfié. C’est un truc en mode musée Grévin, à minuit, tout le monde est assis et personne ne bouge ».

Julien Pasquet s’en prend à Olivier Véran

Face à de telles restrictions instaurées dans la capitale mais aussi aux quatre coins de la France, Julien Pasquet n’a pu s’empêcher de glisser un message à Olivier Véran. « Si c’est pour en arriver là ce soir, il fallait nous annoncer un couvre-feu« , déclare-t-il sans langue de bois. Dès lors, le journaliste de 40 ans reproche à l’actuel ministre de la Santé et de la Solidarité de ne pas « avoir joué franc jeu avec les Français ». Selon lui, l’ancien médecin neurologue aurait dû dire que les citoyens « étaient à l’agonie et qu’il fallait restreindre absolument ».

Crédits photos : Capture d’écran « L’heure des pros » – CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet