VIDÉO – Téléfilm avec Richard Berry déprogrammé : pour François Berléand, « France 3 a décidé qu’il était coupable »

Ce 18 février, François Berléand a poussé un coup de gueule dans l’émission TPMP, après la déprogrammation de France 3 d’un téléfilm avec Richard Berry. Le comédien dénonce une décision “scandaleuse”.

A propos de

  1. François Berléand

  2. Richard Berry

  3. Coline Berry

Une décision qui n’a pas manqué de susciter la polémique. Le 12 février dernier, France 3 a déprogrammé un téléfilm dans lequel figurait Richard Berry. La cause : le comédien fait l’objet d’une plainte déposée par sa fille pour “des faits de viols ou d’agressions sexuelles incestueux, et de corruption de mineure”. Pour éviter toute polémique, la chaîne n’a pas souhaité diffuser l’épisode initialement prévu, intitulé “La loi de Damien”, dans lequel le père de Coline Berry incarne un avocat. Une déprogrammation, qui n’a pas eu l’effet escompté. Car de nombreuses personnalités s’en sont indignées, alors que Richard Berry est toujours présumé innocent jusqu’à preuve du contraire.

Si la chroniqueuse Isabelle Saporta et la militante Zohra Bitan sont montées au créneau, un autre a également voulu exprimer sa colère. François Berléand, qui joue au côté de Richard Berry dans le téléfilm déprogrammé, a dénoncé une décision absurde, dans l’émission Touche pas à mon poste !, ce 18 février. Je trouve ça scandaleux, a-t-il réagi dans un enregistrement audio diffusé auprès de l’équipe de Cyril Hanouna. “En France, la présomption d’innocence, qui est fondamentale, est bafouée.”

“Tant qu’on n’est pas jugé coupable, on est innocent”

“Surpris”, François Berléand a fait part de son amertume. “Tant qu’on n’est pas jugé coupable, on est innocent. France 3 a décidé qu’il était coupable. Donc, c’est très particulier que le service public puisse se permettre une telle chose”, a-t-il estimé. De son côté, la chaîne s’est expliquée, par la voix de la directrice de la fiction française de France Télévisions, Anne Holmes. “J’ai pris cette décision avec le souci de protéger et de préserver, en pensant bien faire, pour ne pas contribuer aux polémiques” et “dans un souci d’apaisement et de neutralité”, a-t-elle fait savoir.

Pour rappel, Coline Berry a porté plainte contre son père pour des faits d’inceste. Elle l’accuse notamment de l’avoir obligée à participer à des jeux sexuels de ses 6 à 10 ans. Sur les réseaux sociaux, Richard Berry a quant à lui nié les faits. Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline ni avec aucun de mes enfants. Ces allégations sont fausses”, a-t-il fait savoir.

Crédits photos : Capture d’écran – C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet