VIDÉO – Valérie Pécresse cinglante avec Éric Zemmour : “Il est complice de l’extrême droite”

Samedi 8 janvier, Valérie Pécresse était l’invitée de On est en direct sur France 2. La candidate des Républicains à l’élection présidentielle n’a pas manqué de tacler son concurrent Éric Zemmour.

Sur le plateau de l’émission On est direct diffusée sur France 2, Laurent Ruquier et Léa Salamé recevaient Valérie Pécresse ce samedi 8 janvier. Interrogée sur la différence entre Éric Ciotti et Éric Zemmour, la candidate des Républicains à l’élection présidentielle, qui est revenue sur la polémique du Kärcher, n’y est pas allée de main morte pour tenter de discréditer son adversaire. Selon elle, Éric Zemmour n’est pas de l’extrême droite, mais pourrait s’avérer être un allié du parti de Marine Le Pen. « Éric Zemmour veut la fusion avec le Front National donc, de fait, il est complice de l’extrême droite, puisqu’il veut s’allier avec Marine Le Pen« , a déclaré l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy.

Valérie Pécresse a ensuite rappelé que, contrairement à Éric Zemmour, Les Républicains auraient largement gardé leurs distances avec l’extrême droite. « Moi, je fais partie d’une droite qui a toujours mis une digue avec l’extrême droite. Nous, on est une droite gaulliste« , a-t-elle fait remarquer.

>> PHOTOS – Découvrez les hommes de la vie de Valérie Pécresse

Marine Le Pen, gaulliste ? « Je dis que c’est une escroquerie »

La femme politique de 54 ans s’est ensuite justifiée : « Parce que quand j’entends de temps en temps certains qui se réclament du Général de Gaulle, Marine Le Pen la première, je dis que c’est une escroquerie. » D’après la candidate des Républicains, le Front National est « un parti dont, historiquement, un certain nombre de membres ont essayé d’assassiner le général de Gaulle« , a-t-elle clamé.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet