Xavier Bertrand cassant : il fait pleurer une jeune femme

Xavier Bertrand n’a pas pris de pincettes ce samedi 3 juillet avec une jeune femme à qui il reprochait d’être pilotée par son opposition, en rembarrant verbalement la jeune femme à plusieurs reprises, jusqu’à la laisser en pleurs, comme le raconte Politico ce lundi 5 juillet.

Xavier Bertrand voit des opposants partout, quitte à s’en créer de nouveaux. Nos collègues de Politico relatent dans leur newsletter de ce lundi 5 juillet comment le président de la région Hauts-de-France a été jusqu’à faire pleurer une jeune femme au cours d’une discussion en marge des Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence, ce samedi 3 juillet. Xavier Bertrand participait à une table ronde, à la sortie de laquelle il a été interpellé par une des jeunes de 18 à 28 ans qui avaient été invités à assister à la discussion. La jeune femme en question n’a fait que poser une question à celui qui préside sa région d’origine : elle voulait savoir l’opinion de celui-ci à propos d’un “projet d’aménagement du territoire dans son village nordiste” résume Politico. Une question qui ne pouvait pas être innocente pour Xavier Bertrand, qui voit en elle une personne motivée par des opposants, et qui donc n’appelle pas de réponse, et encore moins de réponse bienveillante.

Dans l’incompréhension

Après l’avoir “sèchement rembarré” plusieurs fois, il a fini par lâcher “Si vous me posez la question, c’est forcément que vous avez des liens d’intérêts“. Après avoir été ainsi malmenée, la jeune femme a éclaté en pleurs, et est restée chamboulée par la confrontation encore quelque temps d’après Elisa Braun, la journaliste de Politico qui a assisté à la scène. Elle a pu retrouver la jeune femme en question, “encore tourneboulée” et “dans l’incompréhension“. En demandant à rester anonyme, elle répète pourtant ne pas être une opposante à Xavier Bertrand, et qu’elle ne faisait que poser une question “en simple citoyenne“.

Mais Xavier Bertrand reste en campagne, cette fois pour l’Élysée. Loin de vouloir donner l’image d’un homme sec et désagréable, l’homme fort du Nord a fait savoir à Politico que “des excuses et une proposition d’organiser un Zoom sur le sujet” ont été transmises à la jeune femme. Du côté des Rencontres d’Aix-en-Provence, on essaie de minimiser l’incident : “Il est séché par les régionales et s’est cru attaqué“, résumait ainsi un des responsables communications.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet