4 super conseils pour s'initier à l'astronomie

Vous avez toujours rêvé de percer certains des grands mystères du ciel et de l’espace ? Voici quelques astuces pour s’initier à l’astronomie (quand on n’y connait rien !) et avoir littéralement des étoiles plein les yeux.

Restez informée

Alors que Thomas Pesquet nous a fait rêver tout l’été en partageant ses aventures depuis l’espace sur les réseaux sociaux et que le télescope spatial James Webb vient de s’envoler pour explorer l’univers, les Français n’ont jamais été aussi nombreux à s’intéresser à l’astronomie. Si vous aussi souhaitez vous initier à la science de l’univers et des étoiles, voici quelques recommandations pour bien débuter dans cette discipline… pas si inaccessible !

1. Connaître et comprendre les bases de l’astronomie

Avant toute chose, il est important de bien connaître les bases de l’astronomie, repérer les constellations et les planètes et comprendre comment elles se déplacent. Dans son Guide de l’astronome débutant (qui a atteint en 2021 le nombre de 100 000 exemplaires vendus), Vincent Jean Victor aborde les notions principales de l’astronomie et livre quelques pistes pour choisir les instruments adéquats et réussir ses premières observations.

Une science accessible à tous. Passionné d’astronomie et médiateur scientifique depuis 12 ans au planétarium de Nantes, Vincent Jean Victor a un parcours autodidacte qui nous prouve que l’astronomie est une science accessible à tous : « L’astronomie me passionne pour l’immensité qu’il y a à découvrir. On n’a jamais fait le tour et chaque réponse amène d’autres questions qui permettent d’aller de plus en plus loin. S’intéresser à l’astronomie ne nécessite pas forcément d’études préalables. L’envie d’apprendre et la passion suffisent« .

2. De quel matériel a-t-on besoin pour commencer ?

D’après Vincent Jean Victor, observer les étoiles lorsque l’on débute ne nécessite « qu’une carte du ciel et de bons yeux » […] « Dans un second temps, on peut utiliser des jumelles pour scruter des endroits qui méritent de s’y intéresser puis une fois qu’on a fait le tour on peut se diriger vers l’achat d’un télescope qui permet d’aller encore plus loin« . Attention toutefois à ne pas brûler les étapes ! « L’astronomie, c’est un peu comme une course automobile : pour ne pas se décourager, il faut passer le permis avant de concourir en formule 1, en apprenant petit à petit« .

Où peut-on trouver ce matériel ? L’entreprise et éditeur spécialisé stelvision propose une carte du ciel avec un disque rotatif permettant de repérer les étoiles en fonction de la date et de l’heure d’observation. Vous pouvez également trouver ces cartes en librairies, magasins spécialisés (Maison de l’Astronomie ou Nature et Découvertes) ou dans les boutiques des planétariums.

En version connectée, on vous recommande l’application Carte du ciel (disponible sur google play et app store) : en mode “vue du ciel”, cette application éducative s’appuie sur votre localisation pour calculer en temps réel la position des étoiles et observer les constellations. L’application propose d’autres expériences interactives et ludiques pour comprendre la position des planètes ou revivre les grands moments de l’histoire de l’astronomie comme l’alunissage d’Apollo 11 en 1969. Un bon moyen de s’initier petit à petit à l’astronomie.

⋙ Trois applis pour observer le ciel et les étoiles

Chez Femme Actuelle, nous avons aussi craqué pour l’almaniak Les secrets du ciel et de l’espace rédigé par Christine Auboin-Decroix (blogueuse et passionnée d’espace) : ce petit calendrier journalier à déchirer propose 365 jours d’anecdotes, informations, et clés pour comprendre l’espace de manière progressive et ludique ! Une belle idée cadeau à s’offrir pour la rentrée.

3. Comment choisir un emplacement bien adapté pour l’observation ?

Pour bien observer les étoiles, le ciel doit être bien noir. Il est donc primordial de s’éloigner des villes et de la pollution lumineuse qu’elles génèrent. En hiver, l’observation des étoiles peut débuter dès 18 heures mais renseignez-vous préalablement sur la météo et privilégiez les nuits où le ciel est bien dégagé. Une fois confortablement installé, prenez le temps d’habituer vos yeux à l’obscurité. Vous pourrez ainsi observer à l’œil nu la voie lactée, les planètes, la lune et voir passer quelques étoiles filantes. Des jumelles ou un télescope vous permettront d’aller encore plus loin en découvrant les amas globulaires, les nébuleuses et les galaxies.

4. Où se rendre et se renseigner pour en savoir plus ?

Pour en savoir plus, l’idéal est de se tourner vers des clubs d’astronomie : de nombreux passionnés de la France entière s’y retrouvent et seront heureux de vous conseiller. Les planétariums sont également des lieux incontournables qui permettent de mieux comprendre le système solaire, la galaxie et l’univers à travers les projections, expositions, stages et conférences thématiques de passionnés qu’ils proposent.

Merci à Vincent Jean Victor, auteur du « Guide de l’astronome débutant » et médiateur scientifique au planétarium de Nantes pour ses réponses et conseils.

Source: Lire L’Article Complet