46 livres et podcasts passionnants pour (enfin) mieux comprendre les enjeux de l’écologie

Qu’est-ce que la RSE, au juste ? Que font les spécialistes en développement durable ? L’écologie est partout, pourtant on ne sait pas toujours par où commencer pour bien la comprendre. Trois expertes nous livrent leurs références incontournables.

Sophie Vannier, codirectrice de La Ruche

À la tête de ce réseau d’incubateurs et de coworking, elle soutient des entrepreneurs à impact, engagés pour l’innovation sociale, aux quatre coins de la France.

À la tête d’un réseau d’incubateurs et de coworking, elle soutient des entrepreneurs à impact

Ses podcasts fétiches. «Changer la norme, de Carenews. Il est animé par Flavie Deprez, qui propose un regard transversal sur les acteurs de l’Économie sociale et solidaire. On y entend beaucoup de profils divers et variés et des questions toujours pertinentes, pointues, avec un vrai un regard critique. J’écoute aussi Vécus, de Tichet for Change, un podcast collaboratif à destination d’entrepreneurs qui répond, grâce à des témoignages et de façon très pragmatique, à des questions liées à la recherche de sens ou au développement business. J’aime aussi beaucoup La compagnie générale des autres, de Rudy Pignot-Malapert, l’un des co-workers de La Ruche. Il y aborde des sujets de fond, très variés, au fil d’épisodes ponctués d’exemples concrets. Son podcast me permet de sortir de mon quotidien et de prendre un peu de recul.»

Ses livres de référence. «Impact et cie et Bâtisseurs d’Afrique, tous deux parus chez Eyrolles et signés de Nathalie Madeline. On y lit des portraits inspirants d’entrepreneurs à impact, d’ici et d’ailleurs, et on y découvre des initiatives concrètes. Il y a aussi Reinventing organizations, de Frédéric Laloux. Un must read selon moi quand on s’intéresse à l’innovation managériale et aux nouvelles formes d’organisation, plus libérées, qui donnent du pouvoir à toutes les forces vives ! Et enfin Entrepreneuriat social : innover au service de l’intérêt général, de Barthélémy Amandine. C’est le premier livre que j’ai lu pour comprendre le social business. Il est très didactique et aborde des notions toujours d’actualité !»

Ses médias favoris. «Le site Reporterre, dont l’équipe est installée à La Ruche depuis des années, est selon moi le média de référence en termes d’écologie. Je suis aussi une fidèle lectrice des Pandas roux, un média en ligne très ludique et instructif, avec beaucoup de vidéos. Pour l’actualité de l’Économie sociale et solidaire, je conseille Mediatico etson podcast Entreprise en mission. Version papier, Usbek et Rica, un magazine tourné vers nos “nouveaux futurs”, aborde beaucoup de sujets liés aux grands enjeux de société actuels et nourrit mes réflexions.

Côté télé et radio, je regarde souvent Objectif Raison d’être, l’émission de Cyrielle Hariel sur BFM Business, qui propose des regards croisés entre grands dirigeants et challengers. Et j’écoute L’esprit d’initiative, une superbe quotidienne de France Inter bourrée d’innovations positives. C’est parfait pour bien démarrer la journée, de bonne heure et de bonne humeur !»

Ce qu’elle lit à ses enfants. «Je recommande Alma et les trésors de l’océan, de Lara Hawthorne, paru chez Eyrolles. Une très belle histoire, magnifiquement illustrée, pour sensibiliser ses enfants à la protection des océans. Et la saga Le loup en slip, de Paul Cauuet, Wilfrid Lupano et Mayana Itoïz, aux éditions Dargaud. Cette bande-dessinée aborde avec humour des sujets comme la peur de l’autre, les inégalités, le travail et l’engagement associatif. Un plaisir aussi pour les parents !»

Caroline Renoux, fondatrice de Birdeo

Cette chasseuse de têtes a créé un cabinet de recrutement spécialisé en développement durable et RSE. Elle est aussi l’auteure d’un livre (1), guide pratique destiné à celles et ceux qui veulent faire carrière dans le secteur.

Chasseuse de têtes spécialiste des métiers de la RSE et du développement durable, Caroline Renoux est la fondatrice de Birdeo

Ses livres de référence. «Les marques positives, d’Élisabeth Laville, aux éditions Pearson, est extrêmement concret et bourré d’exemples. L’auteure décrypte ce que font certaines entreprises, explique comment et pourquoi ça fonctionne ou non. Je l’ai lu d’une traite et l’ai toujours dans mon bureau. Je recommande aussi L’entreprise du XXIe siècle sera politique ou ne sera pas, de Pascal Demurger, le directeur général de la MAIF, aux éditions de l’Aube. Un ouvrage politique et philosophique, très inspirant, qui se lit comme un roman et raconte l’histoire d’un grand patron engagé. Enfin, je pense à Respect !, de Clémence Blanc et Anne Génin, chez Flammarion. Elles ont interviewé plusieurs patrons sur leur façon d’allier sens et business, et proposent aussi des pistes d’actions très concrètes.»

Ses podcasts favoris. «L’empreinte, du studio Bababam. Alice Vachet, l’animatrice, interroge des dirigeants d’entreprise ou d’association engagés sur leur parcours et leur travail. Dans le même esprit, j’écoute En route, de la startup Wenow, et Le Sens et l’action, le podcast du Club des directeurs du développement durable. C’est très, très inspirant. On apprend ce qu’un patron du développement durable a dans les tripes, comment il fait avancer les choses et ce que, d’après lui, on pourrait faire de plus.»

Ses newsletters. «Je suis abonné à celle de Novethic, un média spécialisé sur la RSE et le développement durable, surtout destiné à l’entreprise et à ses cadres. Je lis aussi Youmatter, une lettre davantage tournée vers le consommateur et le salarié, pour l’aider à agir au sein de son entreprise. C’est une très bonne boîte à outils. Pour les gens du milieu, il y a aussi RSE Data News, une lettre professionnelle, quotidienne et payante.»

Pour agir concrètement. «Le site du collectif Pour un réveil écologique, né en 2018 sous l’impulsion d’étudiants de grandes écoles, regorge de pistes d’action pour s’engager, au travail ou dans son établissement d’enseignement supérieur. Le think tank The Shift Project, lui, rassemble citoyens, chefs d’entreprise et directeurs d’école pour mettre les sujets environnementaux au coeur de l’éducation. La récente mais géniale association Alumni for the planet propose à ses adhérents des idées et des “personnes ressources” pour les aider à agir concrètement, dans leur entreprise, leur quartier ou leur ville. Ensuite, chacun partage son expérience et son résultat pour échanger avec le reste de la communauté.»

En vidéo, “Nous sommes l’espoir”, le message étonnamment positif de Greta Thunberg

Elisabeth Laville, fondatrice d’Utopies

Cette pionnière de la RSE et du développement durable a fondé son cabinet de conseil et think tank en 1993. Elle est aussi l’auteure de plusieurs livres, dont Vers une consommation heureuse (2) et Les marques positives (3).

Ses médias de référence. «En français, je recommande les revues Socialter et Kaizen, qui paraissent tous les deux mois, et le sites du think tank The Shift project. Et, en anglais, Sustainable brands, GreenBiz, The Ecologist et BTheChange, le média de la certification B Corp.»

Ses podcasts favoris. «Je conseille Sismique et Vlan!, deux émissions d’entretiens sur les grands enjeux actuels, mais aussi #2050 et Basilic, qui traitent de sujets divers, ou Nouveau modèle, consacré à la mode responsable.»

Ses livres de chevet. «Tous ne sont pas récents mais ce sont des must read absolus selon moi ! Biomimétisme, de Janine Benyus, aux éditions Rue de l’Échiquier, L’écologie de marché ou l’économie quand tout le monde gagne, de Paul Hawken. Je pense aussi à Le pire n’est pas certain, de Catherine et Raphaël Larrère, ou à La théorie du donut : l’économie de demain en 7 principes, de l’économiste Kate Raworth, chez Plon. Rob Hopkins, l’initiateur du mouvement mondial des villes en transition, a notamment publié Et si… on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons ? aux éditions Actes Sud.

Deux témoignages intéressants : Homme d’affaires malgré moi, d’Yvon Chouinard, le créateur de Patagonia, paru chez Vuibert, et Corps et âme : l’aventure de The Body Shop racontée par sa fondatrice, d’Anita Roddick, aux éditions Pearson. Pour ceux qui veulent agir, je conseille Comment faire carrière dans les métiers de la RSE et du développement durable, le guide de Caroline Renoux paru chez VA Éditions. Enfin, je recommande tous les livres – et le site internet – de l’ingénieur Jean-Marc Jancovici, notamment fondateur du think tank The Shift project.»

Cet article, initialement publié le 14 janvier 2021, a fait l’objet d’une mise à jour.

Source: Lire L’Article Complet