5 astuces simples pour isoler une fenêtre du bruit

Circulations denses, troubles du voisinage… Le bruit peut nous mener la vie dure. Optimisez l’isolation phonique de vos fenêtres pour ne plus rien entendre sans devoir fermer vos volets. Ces 5 astuces simples et économiques vous permettront de retrouver le calme.

Restez informée

Appliquer de la mousse

Si l’air passe, le bruit (ennemi de votre santé !) aussi. Vous pouvez calfeutrer vos fenêtres en bouchant les entrées d’air sur la menuiserie. La mousse expansive (ou mousse polyuréthane) est idéale pour isoler les joints de raccord de fenêtres. L’application est facile et le séchage rapide. Comptez une dizaine d’euros pour une bombe de mousse expansive multi-usage que vous pourrez appliquer vous-même.

Poser des joints en silicone

Les joints en silicone sont encore plus efficaces et résistants que les joints en mousse. Ils permettront d’atténuer les nuisances sonores et par la même occasion, le froid. Vous pouvez les appliquer vous-même (avec un pistolet et une bande de démoulage) ou faire appel à un professionnel. Une cartouche de mastic d’étanchéité coûte environ 3 €.

Fixer des joints à lèvre métallique

Les joints à lèvre métallique sont durables et redoutables contre les bruits extérieurs. Ces lames doivent être fixées avec des clous sur le dormant de la fenêtre. Ce type de pose nécessite un réel savoir-faire : il doit être réalisé par des professionnels. Un joint à lèvre métallique coûte entre 10 et 20 €et entre 40 et 200 pour la pose.

Investir dans des rideaux phoniques

Autre solution contre la pollution sonore : les rideaux phoniques ou acoustiques. Ces accessoires permettent de réduire les bruits de 5 à 18 dB. Pour info, une voiture qui circule au ralenti génère un bruit d’environ 50 dB (ressenti en intérieur). Les rideaux phoniques coûtent environ une centaine d’euros et peuvent obstruer la luminosité de votre intérieur en pleine journée.

Installer des volets roulants

Les volets roulants offrent une meilleure isolation phonique que des volets traditionnels. Ils peuvent réduire jusqu’à 80 % des nuisances sonores. La couche d’air que l’on retrouve entre ce type de volet et la fenêtre se chargera d’absorber et amortir les bruits externes. Bien qu’elle soit efficace, cette astuce est loin d’être la plus économique : comptez 150 à 200 € pour un volet roulant isolant (et 300 à 400 € avec la pose).

Source: Lire L’Article Complet