5 conseils à suivre pour des vacances éco-responsables

Les vacances d’été approchent à grands pas et vous n’avez toujours pas organisé votre séjour. Et si vous optiez pour des vacances éco-responsables ? Voici nos conseils :

Le tourisme mondial serait responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre, selon la dernière étude en date publiée par la revue scientifique Nature climate change. En cause ? Le transport bien sûr, mais aussi l’hébergement et les achats en tous genres des voyageurs. Pourtant, il est tout à fait possible d’allier nos envies d’évasion et notre conscience écologique. Face aux dérives causées par le tourisme de masse, une solution de voyage plus responsable existe. Mais alors comment s’y prendre ? Voici quelques conseils pour des vacances durables mais tout aussi agréables ! 

1. Privilégier les destinations locales

Ce n’est plus un secret pour personne, avion et écologie ne font pas bon ménage. Alors pour des vacances vraiment éco-responsables mieux vaut privilégier les destinations accessibles en train. Ça tombe bien, les restrictions sanitaires nous ont déjà habituées à voyager local et à redécouvrir notre magnifique territoire. Et la France n’a rien à envier aux autres pays et regorge de destinations aussi variées que paradisiaques. 

2. Éviter au maximum les moyens de transports les plus polluants

Les transports constituent la principale source de pollution du tourisme. Alors, que ce soit pour se rendre sur son lieu de villégiature ou pendant le séjour, on privilégie au maximum les moyens de locomotion les moins polluants. Train ou covoiturage pour le voyage, vélo pour faire ses courses, marche à pied pour se rendre à la plage…La planète nous remerciera.

3. Réserver un hébergement

Pour s’assurer de réserver un logement durable, on fait confiance aux différents labels existants dans le domaine. Pour ne pas se tromper, voici les principaux labels qui garantissent l’éco-responsabilité des hébergements touristiques : Écolabel européen, Clef verte, Gîtes Panda, Ecogîte, ATR et Green Globe. 

4. Faire attention aux sites protégés et lieux fragiles

Cela peut paraître évident, mais, chaque année, de nombreuses incivilités sont commises par les voyageurs. On évite donc de laisser traîner ses déchets et on respecte les consignes de protection des lieux ou des monuments que l’on visite. Mieux vaut également éviter les lieux fragiles prisés par les touristes. Le tourisme de masse est, en effet, particulièrement néfaste et abîme certains trésors de notre patrimoine.

5. Consommer local et durable

Le tourisme a aussi ses avantages. Il permet de faire vivre économiquement de nombreuses régions. Mais pour cela, encore faut-il consommer local. On évite donc d’acheter des produits de grandes marques et on en profite pour découvrir les spécialités du terroir.  

A voir aussi : Les 10 destinations à éviter si vous craignez les foules : 

> A découvrir également : Vacances à la mer en France : évitez ces 10 plages si vous craignez la promiscuité !

Source: Lire L’Article Complet