5 idées pour agrandir une pièce avec du papier peint

Parce que la réalité n’est pas toujours à la hauteur de nos rêves de grands espaces, il existe quelques astuces déco faciles à mettre en place pour repousser les murs visuellement, la pose de papier peint en tête. Rien de tel qu’un revêtement mural pour créer de nouvelles perspectives, élever un plafond trop bas et étirer une pièce trop exiguë. Mais quel papier peint choisir pour agrandir une pièce ? Quel motif de papier peint pour donner de la profondeur ? Faut-il utiliser un papier peint trompe-l’œil ou pas? Voici toutes nos idées pour agrandir une pièce avec du papier peint

Du papier peint clair pour agrandir une pièce

Déterminant, le choix de la couleur des murs et plus précisément du papier peint influe grandement sur la sensation d’espace. Aussi, dans une pièce exiguë, la palette chromatique dite « froide » ou teintes « fuyantes » font davantage respirer le lieu que leurs homologues plus sombres et plus chaudes. Afin de capter la lumière au mieux, gagner en luminosité et donc en profondeur, on préfère opter pour un lé de papier peint appliquer sur un seul mur. A choisir de préférence blanc, crème ou encore pastel, le papier peint à motifs discrets mais non moins originaux pourront contenter les irréductibles de la couleur. 

Agrandir une pièce avec du papier peint panoramique

Aussi décorative que pratique, l’utilisation du papier peint panoramique, panneau décoratif ou encore papier trompe-l’œil est idéale pour agrandir une pièce et lui offrir de nouvelles dimensions. Au-delà de la tendance et de leurs nombreux atouts esthétiques, ces décors imposent leurs dimensions XXL pour donner de la profondeur aux pièces qui en ont besoin. A adopter sur un seul pan de mur du salon ou en guise de tête de lit dans la chambre à coucher, le papier peint panoramique s’étend du sol au plafond et offre des perspectives aussi inédites que grandioses pour transporter celles et ceux qui l’observent.

Appliquer du papier peint sur un soubassement

Pour offrir une sensation de grandeur à une pièce jugée trop petite, la pose du papier peint sur une seul partie du mur est une solution idéale. Et pour cause, un mur coupé en deux à l’horizontal paraîtra plus grand et plus haut, tandis que la partie basse recouverte de papier peint offrira une belle profondeur visuelle. Par exemple, on dépose du papier peint pour twister les soubassements d’une pièce à vivre, on créer une tête de lit avec un revêtement mural dans une chambre à coucher sous les toits. Deux idées et deux solutions qui portent leurs fruits dès leur application. 

  • 7 erreurs à éviter pour sa déco murale
  • 10 conseils déco à suivre pour agrandir une pièce sans pousser les murs !

Du papier peint à rayures pour agrandir une pièce

Que ce soit sur nos vêtements ou dans notre intérieur, la rayure est aussi risquée qu’hypnotique. Aussi, nous nous attarderons sur le second point. Car c’est un fait, la ligne verticale allonge tandis la ligne horizontale élargie. Deux fonctions qui donc tombent à point nommé lorsqu’il est nécessaire d’agrandir une pièce. Pour éviter la sensation peu recommandable d’être enfermée derrière des barreaux, on choisit d’appliquer du papier peint sur un seul pan de mur. On opte pour un revêtement orné de lignes verticales si le problème réside dans un plafond trop bas et au contraire pour des rayures horizontales pour repousser visuellement des murs trop étroits

Souligner les défauts d’une pièce avec du papier peint

Si la décoration a bien un avantage, c’est celui de sublimer les « défauts » architecturaux. Une chambre exiguë avec une alcôve placée au mauvais endroit ? Un renfoncement inutile dans un petit salon ? Misez sur les qualités du papier peint pour rendre toutes leurs lettres de noblesse à ces aspérités et en faire des atouts à l’esthétisme évident. Plutôt que de camoufler avec un succès relatif, le fait de souligner une arche ou une niche avec du papier peint crée nécessairement de nouvelles perspectives et attire l’attention sur tout autre chose que la superficie de la pièce. 

Source: Lire L’Article Complet