6 sites naturels d'exception à découvrir l'été en France

Etonnants, impressionnants, et facilement accessibles, ces sites naturels méritent une halte sur la route de vos vacances en France.

Restez informée

La cascade des Tufs (39), dépaysement garanti

En traversant le massif karstique jurassien, la rivière souterraine du Dard se charge de calcaire. Arrivé en surface, le cours d’eau tombe d’un ressaut d’une vingtaine de mètres, formant la plus belle cascade en éventail de France. Cela grâce aux tufs, ces dépôts calcaires couverts de mousses qui étagent l’eau en largeur et créent un magnifique voile liquide rafraîchissant. Dans ce site à la végétation luxuriante, on se croirait à La Réunion.

Séjourner : Presbytère Saint-Jean, à Baume-les-Messieurs : 1 gîte ou 2 ch d’hôtes, tenu par des viticulteurs. Ch. double 58 €. presbyteresaintjean.com

Infos : jura-tourism.com

Les aiguilles de Bavella (20) , le rendez vous des randonneurs

Emergeant d’une forêt de pins laricios emblématiques de la végétation Corse, la muraille se dresse, hérissée d’aiguilles rocheuses ocres. Depuis le col de Bavella, à 1218 m d’altitude, plusieurs randonnées permettent de se rapprocher du massif, dont le mythique GR20. La plus familiale mène en 1 heure au “Trou de la Bombe”, un orifice de 8 m de diamètre creusé dans la roche par l’érosion. En prime une vue superbe sur le golfe de Porto-Vecchio.

Séjourner : à l’auberge du col de Bavella. 22€/nuit en dortoir, ou ch. double à 67€/pers en 1/2 pension.

Infos : zonza-saintelucie.com

Le sillon de Talbert (22), une curiosité géologique

Vous aurez l’impression de marcher sur la mer en avançant sur cette flèche de galets et de sable pointée vers le large, unique en Europe. Classé réserve naturelle, le sillon long regorge de végétaux marins halophiles (qui supportent de fortes quantité de sel) et accueille de nombreux oiseaux limicoles, sternes et gravelots. Avant une balade, consultez les horaires, car la marée haute recouvre certains passages.

Séjourner. Camping de Laneros. A 300 m de la mer, mobil-home 100€ le week-end. www.camping-laneros.com

Infos : Maison du Sillon, tél.: 02 96 16 54 67, cotesdarmor.com

Les gorges du Cians (06), hautes en couleur

Bienvenue dans le Colorado niçois. A 1h30 de route du littoral, ces gorges très encaissées – à certains endroits le canyon ne dépasse pas les 2 à 3 m de large – sont bordées de roches de couleur rouge, riches en oxyde de fer. Des passerelles aménagées dans les différentes clues (gorges) on peut admirer les sculptures naturelles façonnées par la torrentueuse rivière Cians.

Séjourner : Le Chalet Suisse, à Valberg. Hôtel de charme et espace bien-être. Ch double 115€. www.chaletsuisse.fr
Infos : cote.azur.fr

Le puy Pariou (63), balade sur un volcan

C’est un volcan de type strombolien, admiré pour la forme ronde quasi-parfaite de son cratère. Au sommet, à 1200 m d’altitude, le panorama est grandiose sur la chaîne des puys, dominée par le puy de Dôme tout proche. Au départ du parking des Goules, la balade de 2h30 A/R de conduit au fond du volcan, dont la dernière activité remonte à 8000 ans.

Séjourner : D’Ici et d’Ailleurs, à Durtol : 5 ch. d’hôtes à thème (dont une cabane dans les arbres), à partir de 80 €. pinonature.free.fr

Infos : auvergne-destination-volcans.com

Les grottes de Bétharram (65), expédition au centre de la terre

C’est parti pour 1h30 d’exploration dans les entrailles de la terre. A pied, on parcourt d’immenses salles ornées de concrétions calcaires. Ces lustres, ces draperies et ces colonnes de pierre sont des œuvres d’art géologiques façonnées au cours de millions d’années. 80 m plus bas, au fond du gouffre, on glisse en bateau sur la rivière souterraine, avant de remonter vers la surface dans un petit train qui se faufile dans des galeries étroites.

Séjourner : Maison Lagrave, à Sévignacq-Meyracq, ch. et table d’hôtes dans une ferme béarnaise avec piscine. Ch. double à partir de 72 €en B&B. gites64.com

Infos : tourisme64.com


Source: Lire L’Article Complet