À l'image d'Apple, Samsung fait la chasse aux leaks

Samsung suit l’exemple d’Apple, et lance une chasse aux fuites qui ont tendance à pulluler ces dernières années sur le net.

C’est maintenant un classique bien installé. Quand un constructeur prépare un nouveau modèle de smartphone, les fuites sur la toile permettent aux amateurs de découvrir bien avant l’heure les caractéristiques, les images, et même la date de sortie – comme pour le Samsung Galaxy Z Fold 3, prévu pour le 11 août prochain – de l’appareil. Une habitude dont on peut se demander quelques fois à quel point elle n’est pas née directement des constructeurs, qui utiliseraient les fuites pour teaser leurs nouveautés. Mais si pour certains leaks, l’hypothèse se tient, les nouvelles qu’on a de Samsung nous incitent tout de même à la prudence.

Samsung today started copyright striking images and videos of their unreleased products. Some of the leaked images will dissappear within the next few daysThis is just the beginning ©️???????? https://t.co/MMpdXdJFQq

En effet, le géant coréen a semble-t-il emboîté le pas de son concurrent Apple, et s’est lui aussi mis à la chasse aux fuites. Mais là où la firme de Cupertino était passée par des avocats, Samsung utiliserait lui les infraction au copyright des leakers pour faire sauter des images qui lu auraient échappé. C’est ainsi ce qu’a affirmé le leaker Max Jambor, qui a déjà vu plusieurs de ses images être supprimées, et qui a annoncé que “ce n’était que le début”. Un autre leaker très connu, Evan Blass, a confirmé qu’il risquait de devoir prochainement mettre hors-ligne un certain nombre de ses productions.

Source: Lire L’Article Complet