Acné, jambes lourdes, cicatrices : 4 produits malins pour se simplifier la vie

Ils nous épargnent les petits soucis, et donc, du stress inutile ! Notre sélection.

Restez informée

Un sous-masque contre l’acné

En Corée, où le masque est depuis longtemps un réflexe, on a trouvé une solution contre le “maskné” (ces vilains boutons qui naissent sur les joues et autour de la bouche) : le sous-masque.

Notre choix : à base d’aloe vera, d’acide hyaluronique et de calendula, le sous-masque B.A.R protège la peau des frottements, combat les petites imperfections et apaise. Agréable à porter avec sa texture hydrogel, il est totalement invisible sous le masque.
Masque B.A.R clinic, 3,99€ l’unité, chez Monoprix.

Une mousse aussi efficace que le gel hydroalcoolique

En cette période d’épidémie, il est devenu un accessoire indispensable, mais aussi à l’origine de sécheresse, démangeaisons, petits boutons….

Notre choix : sans alcool et composée d’actifs naturels, et validée par les autorités sanitaires, la mousse désinfectante Hygios est adaptée à toutes les peaux, même les plus réactives, dès l’âge de 3 mois. Mousse désinfectante Hygios, 3,30€ chez Biocoop et Naturalia.

On aime aussi : le soin barrière Biphase Lipoalcoolique de Bioderma (7,90€), qui élimine plus de 99,9% des virus et bactéries, et relipide la peau sans aucun effet gras.

Des collants jambes légères

Outre l’activité physique et les auto-massages, les phlébologues recommandent l’utilisation de bas de compression dès l’arrivée des beaux jours pour stimuler le retour veineux.

Notre choix : les collants Essentiels s’adressent autant aux femmes qui souffrent d’insuffisance veineuse, qu’à celles qui télétravaillent ou aux grandes voyageuses. Caractérisés par une compression légère (classe 1), légers et transparents, ils sont parfaits pour l’été.
Collant essentiel (noir ou sable), 39,90€ chez Walleriana.

Un miel super cicatrisant

Ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes sont officiellement reconnues par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Notre choix : formulé avec trois miels (de sarrasin, de sapin et de thym), le sérum cicatrisant Aristée a été testé et approuvé pour les plaies superficielles, les brûlures, crevasses et gerçures. Dès l’âge de 1 an. 12,90€ sur Pollenergie.fr

3 applis santé à télécharger sans tarder

Ne pas oublier ses médicaments : Medisafe
Il suffit d’indiquer le nom de vos médicaments et leur posologie sur l’appli, et elle vous envoie des rappels quotidiens. Gratuite, sur Android et iOS.

Prévenir et informer les secours : My15
Elle vous permet de joindre le Samu en un clic et de transmettre directement aux urgentistes vos infos (antécédents médicaux, allergies, etc.). Gratuite, sur Android et iOS.

Soigner ses maux au naturel : Totum
Elaborée par une naturopathe, intuitive et complète, elle livre des conseils concrets et référence 500 produits pour se soigner au naturel. Gratuite, sur Totumapp.com

L’avis de notre experte

Le Dr. Caroline Thévenet est docteure en pharmacie.

Comment faire la différence entre un gadget et un accessoire santé réellement utile ?

Avant d’acheter, posez-vous 3 questions : cet objet va-t-il vraiment me simplifier la vie ? Si vous n’êtes pas à l’aise avec le digital, un bracelet connecté ne sera pas forcément un bon choix. Est-il adapté à ma situation ? Cela vaut notamment pour les accessoires de sport. Et enfin : est-il sûr ? Vérifiez en particulier la présence d’un marquage CE.

Peut-on demander conseil à son pharmacien avant d’investir dans ce type d’articles ?

Pour les bas de compression, les culottes menstruelles, les crèmes et compléments alimentaires… le pharmacien reste le premier interlocuteur. N’hésitez pas à lui apporter les références des produits que vous avez repérés : il pourra vérifier s’il y a des interactions avec vos traitements habituels, et éventuellement vous conseiller quelque chose de plus adapté.

A lire aussi :

⋙ Acné hormonale chez l’adulte : quels sont les traitements les plus efficaces ?

⋙ Jambes lourdes : 8 réflexes simples pour relancer la circulation

⋙ Les vertus curatives du miel

Source: Lire L’Article Complet