Affaire Duhamel : Alexandre, le demi-frère de Camille Kouchner, renouvelle avec force son soutien

Lundi 15 février, au micro d’Europe 1, Alexandre Kouchner s’est exprimé au sujet de l’affaire Duhamel, qui secoue sa famille depuis la sortie de La Familia Grande, le livre de sa demi-soeur Camille. Il a déclaré être du côté de sa fratrie, mais aussi de l’ensemble des victimes d’inceste.

La fratrie du clan Kouchner se serre les coudes. Suite à la publication de La Familia Grande, écrit par Camille Kouchner, son demi-frère Alexandre Kouchner a publiquement déclaré son soutien à ses frères et à sa sœur. Invité d’Europe 1 ce lundi 15 février, le jeune homme de 34 ans s’est exprimé sur l’impact que la publication du livre avait eu sur son entourage. «Ma famille a vécu un moment tumultueux, douloureux, éprouvant. Mais je pense qu’il faut voir que ce débat nous a échappé», a-t-il déclaré. Enseignant à Sciences Po, où Olivier Duhamel exercait les fonctions de président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) jusqu’à sa démission, il a ajouté : «Il y a un vrai débat de société à avoir. Ce qui compte ce n’est plus uniquement la vie de ma famille, c’est que nous puissions enfin être à la hauteur de notre République. Il faut protéger celles et ceux qui n’ont pas à être agressés juste parce qu’elles sont nées.»

En vidéo, “Ça se passe dans tous les milieux”, Carole Bouquet s’exprime sur l’inceste

“Aller bouffer vos morts”

Ce n’est pas la première fois que le fils de Bernard Kouchner et Christine Ockrent prend position dans cette affaire, n’hésitant pas à s’opposer à ceux qui s’attaquent à ses proches. Le 11 janvier, sur son compte Twitter, il publiait : «Quant à ceux qui ironisent et minimisent, triomphent et relativisent, exploitent et politisent le beau livre de ma sœur et l’histoire de notre famille… Je vous souhaite sincèrement de ne jamais subir pareille épreuve. Et vous conseille gentiment d’aller bouffer vos morts.»

Les frères Kouchner mobilisés

Quelques semaines plus tôt, Julien Kouchner, le frère aîné de Camille et «Victor» Kouchner, leur a lui aussi exprimé son soutien. Dans les colonnes du Parisien, le dimanche 24 janvier, il exprimait sa fierté envers eux : «Il (le frère jumeau de Camille- NDLR) a eu le courage de dire “oui” pour ce livre alors que ces révélations le replongent dans ce qui lui fait si mal». Le quinquagénaire déplorait par ailleurs que les agissements de son beau-père, compagnon de sa mère Évelyne Pisier, n’aient été rendus publics plus tôt. «Je ne me suis jamais tu, a-t-il indiqué. Et depuis 2008 ma tante, Marie-France Pisier, mon père, ma belle-mère, Christine Ockrent, et bien d’autres l’ont aussi raconté à ceux qui voulaient bien l’entendre. Et pourtant rien n’y faisait. J’ai vécu cela comme une injustice, un truc pourri.»

Source: Lire L’Article Complet