Amiens accueillera le futur centre de conservation de la BNF

Après un an et demi de suspens, c’est finalement Amiens qui a été retenu pour accueillir plusieurs émanations de la
Bibliothèque nationale de France (BnF) a annoncé l’institution, ce mercredi, dans un communiqué. Le projet devrait sortir de terre à l’horizon 2028.

La capitale de la Somme avait candidaté, en juin 2020, au même titre que 71 autres communes de France pour que soit installé sur son territoire un pôle regroupant le conservatoire national de la presse et le centre de conservation des collections de la BnF. « Le projet porté par Amiens métropole et soutenu par la ville d’Amiens […] s’est distingué en apportant la meilleure réponse sur l’ensemble des critères définis dans l’appel à manifestation d’intérêt », a déclaré la BnF.

Une des plus riches collections du monde

Ce projet propose, notamment, une surface de 6,3 hectares dont 30.000 m2 sont constructibles dans une zone sans risque et à 2h de Paris en voiture et 1h30 en train. L’approche transversale du projet, en lien avec le réseau des bibliothèques d’Amiens et la filière arts visuels pour valoriser la presse écrite a aussi séduit le jury.

Le futur pôle amiénois de l’institution permettra à la BnF de respirer alors qu’elle est confrontée à une saturation de ses bâtiments existants. La nouvelle installation devra aussi permettre d’accélérer la numérisation des fonds. En effet, à elle seule, la collection presse de la BnF est l’une des plus riches du monde avec plus de 300.000 titres allant du XVIIe siècle à nos jours.

Source: Lire L’Article Complet