Arthrose du genou : bientôt des injections de plaquettes pour réduire les douleurs ?

Ces injections, issues du propre sang du patient, donnent de bons résultats pour soulager les malades atteints de cette pathologie du genou.

Restez informée

L’arthrose du genou (ou gonarthrose) touche environ 4 millions de Français, en majorité les femmes. L’âge et le surpoids constituent des facteurs de risque. Les solutions injectables – qui soulagent en lubrifiant l’articulation du genou – sont proposées par les rhumatologues aux patients chez qui les médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires ne sont plus efficaces.

Une nouvelle solution, encore assez peu utilisée chez nous, consiste en des injections de PRP (plasma riche en plaquettes) : elles contiennent divers facteurs de croissance qui stimulent la régénération du cartilage. De précédentes études ont montré un effet positif sur les patients. Un nouvel opus, réalisé par des chercheurs du Baylor College of Medicine, à Houston (Etats-Unis), confirme l’intérêt de cette thérapie. Ils ont injecté à un petit groupe de patients atteints d’arthrose du genou leur propre plasma. On parle d’injection de plasma riche en plaquettes (PRP). Après avoir réalisé une prise de sang, le prélèvement est centrifugé pour séparer les globules rouges des plaquettes.

Le plasma ainsi récupéré est ensuite injecté directement dans l’articulation, sous échographie. Ce concentré de plasma est riche en facteurs de croissance, aux propriétés régénératives. Résultat : les patients traités avec une seule injection de PRP voyaient leur mobilité fonctionnelle, leur douleur et leur qualité de vie améliorés, six semaines après cette intervention. Une solution prometteuse d’autant qu’elle s’avère simple et peu coûteuse.

* Publiée dans la revue Regenerative Medicine

A lire aussi :

⋙ Arthrose du genou : une nouvelle méthode de rééducation très efficace

⋙ Je souffre d’arthrose, comment adapter mon alimentation ?

⋙ Arthrose : les bons réflexes pour gérer la douleur

Source: Lire L’Article Complet