Bankin', Linxo… Les meilleures applis pour gérer son budget et faire des économies

Solde prévisionnel, suggestions de factures à renégocier, conseils d’épargne ou d’investissement… Les applications bancaires redoublent de fonctionnalités pour suivre et gérer son budget, et séduisent plusieurs millions d’utilisateurs, selon leurs profils et leurs objectifs.

Il y a ce voyage, prévu l’été prochain si la pandémie le permet, cet ordinateur qui commence à fatiguer, ce désir d’achat immobilier dont vous parlez depuis des années sans vraiment vous y pencher. Ou même, moins réjouissant, cette notification de votre appli bancaire pour vous avertir que vous frôlez dangereusement le découvert – oui, dès le 21 du mois.

Près d’un Français sur deux déclaire ainsi être à découvert au moins une fois par an, d’après une étude de Panorabanques parue en octobre. Une personne sur cinq l’est même tous les mois. En 2021, en moyenne, ceux qui étaient dans le rouge descendaient à – 232 €. Si une majorité de personnes interrogées déclarent être dans une situation financière difficile – les parents célibataires et les actifs à faible revenus, notamment, beaucoup justifient leur découvert par une dépense imprévue ou une faute d’inattention. Sauf que 19% des particuliers n’ont pas d’épargne à dégainer pour combler un compte en négatif en cas de coup dur. Difficile, alors, d’arrêter la spirale du découvert, creusé encore davantage par les frais bancaires.

Reprendre la main sur les chiffres

Depuis le début de la pandémie règne une inquiétude diffuse : les Français ont beaucoup plus épargné que d’habitude ces deux dernières années, selon la Banque de France : un signe de prudence face à la crise. Surtout, 80 % ont le sentiment d’avoir perdu en pouvoir d’achat depuis un an, d’après une enquête Odoxa publié en novembre 2021. Ce que contredit pourtant une étude de l’Institut des politiques publiques, rattaché à l’École d’économie de Paris, parue au même moment, selon laquelle le pouvoir d’achat de la majorité des ménages aurait augmenté de 1,6 % depuis 2017.

Entre le contexte anxiogène, la hausse des loyers ou des prix de l’énergie, la crainte du découvert et l’écart entre ses impressions et ses dépenses réelles, il est peut-être, plus que jamais, temps de plonger pour de bon le nez dans ses finances. De renouer avec les chiffres et les faits, de regarder en face ses habitudes, son rythme de vie et ses désirs à long terme. Nul besoin de dégainer une calculatrice : de nombreuses applications proposent de reprendre vos finances en main pour vous. Tour d’horizon de quelques-uns de ces alliés de poche, mi-tableur Excel, mi-coach financier personnel.

Bankin’, la plus populaire

Elle a séduit 6 millions d’utilisateurs depuis sa création, il y a dix ans. Gratuite, mais dotée d’une version Premium payante, cette application française propose de synchroniser tous ses comptes bancaires dans un seul interface, qui catégorise automatiquement les dépenses et les répartit dans plusieurs graphiques, pour suivre ses comptes à l’instant T ou au fil des jours. Compatible avec 350 banques, mais aussi avec PayPal et Lydia, l’interface permet aussi de faire des virements, sans repasser par son appli bancaire. Depuis 2019, Bankin’ propose également un coaching financier, fondé à la fois sur des algorithmes et des conseillers, pour mieux gérer son budget, épargner davantage, ou traquer les économies insoupçonnées – en modifiant un abonnement quelconque ou en renégociant un crédit immobilier, par exemple. Bonus : des partenariats avec plusieurs centaines de marque lui permettent de proposer une option cashback et de créditer une cagnotte lors de vos achats en ligne.

Télétravail : 8 conseils pour se créer des moments de respiration

Linxo, pour voir venir

Cette application aux 3 millions d’utilisateurs réunit, à l’instar de Bankin’, tous vos comptes en un seul interface. Elle propose des fonctionnalités similaires, comme les virements ou les suggestions de contrats et d’abonnements à renégocier pour faire des économies. Linxo suggère également des objectifs d’épargne ou des limites mensuelles par poste de dépense, que l’on peut aussi fixer soi-même. La version Premium, à 4 € par mois, propose un solde prévisionnel sur 30 jours glissants, la création de ses propres catégories de dépenses ou encore la possibilité de regrouper ses comptes – ceux des enfants, les comptes partagés avec votre conjoint, vos comptes professionnels, etc.

Budgea, pour suivre son patrimoine

En plus de fonctionnalités similaires aux deux applications précédentes, Budgea permet de superviser l’ensemble de son patrimoine. En centralisant les portefeuilles de tous types, l’application propose de suivre ses placements, de garder un œil sur l’évolution d’un titre financier mais aussi de paramétrer ses propres alertes de plus ou moins-value. Bonus : on peut aussi intégrer automatiquement ses factures dans l’application et les associer aux prélèvement sur ses comptes bancaires.

Longue robe fendue en crêpe de soie imprimé, Chanel.

Longue robe fendue en crêpe de soie imprimé, Chanel.

Combinaison en denim et tee-shirt, Chanel. Bague Camélia, en or blanc et diamants, Chanel Joaillerie.

Bague Bouton de Camélia, en or blanc et diamants, Chanel Joaillerie, et bagues personnelles. Tee-shirt Chanel.

Daily Budget Original, pour les plus pointilleux

Celle-ci ressemble à un tableur Excel augmenté. Contrairement aux agrégateurs comme Bankin’ ou Linxo, Daily Budget Original ne se connecte pas à vos comptes bancaires, mais vous demande de renseigner vous-même, manuellement, vos revenus et dépenses. L’obstacle en découragera certains mais séduira peut-être ceux qui souhaitent prendre le temps de se pencher sur leurs finances pour mieux se les approprier.

Autre originalité de l’application : plutôt que de vous indiquer ce qu’il vous reste à dépenser, Daily Budget Original vous suggère, chaque jour, le montant adéquat à économiser pour atteindre un ou plusieurs objectifs à long terme – voyage, nouvel ordinateur, épargne de sécurité… – définis au préalable. Le nombre de fonctionnalités accessibles dans la version gratuite est toutefois ultra limité : il faudra débourser 11,99€, en une fois, pour vraiment utiliser l’application. Peut-être moins une dépense inutile qu’un investissement à long terme ?

Source: Lire L’Article Complet