Cet incroyable tigre noir a été pris en photo par hasard en Inde, une grande première

Ce photographe amateur n’en croyait pas ses yeux. Dans le district d’Odisha, en Inde, il est tombé nez à nez avec un tigre noir.

  • Au Pakistan, des milliers de manifestantes contre la France

    AFP

  • Macron se dit "favorable" à refonder Schengen "en profondeur"

    AFP

  • Le télétravail augmente les risques d’addictions

    Gentside

  • Koh-Lanta – Les 4 terres : Laurent, professeur d'histoire menacé de décapitation sur Instagram

    Non Stop People

  • "Si on nous ferme, on nous tue": à Bayonne, les commerçants dans la rue

    AFP

  • Ces clous découverts à Jérusalem sont-ils ceux de la Sainte-Croix ?

    Gentside

  • La tempête tropicale Eta inonde les rues du Honduras

    AFP

  • Inde: un épais brouillard de pollution enveloppe New Delhi

    AFP

  • Fermeture des urgences de l'Hôtel-Dieu pour ouvrir ailleurs des lits de réanimation

    AFP

  • L'ouragan Eta dévaste la côte caraïbe du Nicaragua

    AFP

  • Combien de civilisations extraterrestres pourrait-il exister ? Une nouvelle étude avance un nombre (et c'est énorme)

    Gentside

  • Confinement: à Lavaur, le maire autorise restaurants et salles de sport à rouvrir

    AFP

  • Présidentielle américaine: Empanadas gratuites pour les électeurs en Arizona

    AFP

  • Présidentielle américaine: la statue en cire de Trump jetée aux ordures à Berlin

    Le Figaro

  • Présidentielle américaine: Trump quitte la Virginie après une visite auprès du Comité national républicain local

    AFP


  • Au Pakistan, des milliers de manifestantes contre la France
    Des femmes d'un parti religieux conservateur pakistanais, le Jamaat-e-Islami, manifestent contre la France, à Karachi. Plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours dans des pays musulmans, après l'hommage d'Emmanuel Macron à Samuel Paty durant lequel le président a défendu le droit de caricaturer.


    AFP


  • Macron se dit "favorable" à refonder Schengen "en profondeur"
    Emmanuel Macron se dit "favorable" à une refondation "en profondeur" des règles régissant l'espace Schengen de libre circulation en Europe, lors d'un déplacement à la frontière franco-espagnole. SONORE


    AFP


  • Le télétravail augmente les risques d’addictions
    Avec l’apparition de la crise sanitaire, le recours au télétravail a été généralisé par beaucoup d’entreprises, notamment pendant les périodes de confinement. Malgré tout, cette alternative pourrait mettre les salariés en danger…


    Gentside

VIDÉO SUIVANTE

Un spécimen ultra rare

Soumen Bajpayee se souviendra longtemps de sa visite dans le sanctuaire de Nandankan. Il pourra d’ailleurs se remémorer sa drôle de rencontre grâce aux photos qu’il a prises ! Et dire qu’il venait de débuter la photo…

Il est en effet parvenu à photographier un tigre noir, ou tigre mélanique, par le plus grand des hasards comme il le raconte au Sun :

J’ai été surpris et je me suis senti chanceux d’avoir vu le tigre. Je n’avais aucune connaissance sur les tigres mélaniques à cette époque. Puis soudain, il est apparu dans les bois, est resté quelques secondes et est revenu derrière les arbres.

Même s’il ne l’a vu que quelques secondes, Soumen se dit extrêmement reconnaissant. Il était venu pour prendre en photo des singes et des tigres, mais il était hautement improbable pour lui de tomber sur un tel tigre. Et pour cause, les deux tigres noirs de la réserve de Nandankan n’avaient été capturés qu’à l’aide de pièges à caméra.

D’où vient cette couleur ?

Ce tigre noir est un tigre dit mélanique. Il n’existerait que 6 spécimens dans le monde selon les scientifiques. Cette couleur lui vient d’une particularité génétique qu’on appelle mélanisme, à l’image de la panthère noire.

Mais contrairement à cette dernière, le tigre noir garde une robe orange et tigrée en dessous de ses rayures sombres. Le tigre mélanique est par ailleurs plus petit que ses congénères. Selon les scientifiques, cette variation génétique serait due à la consanguinité.

Pour que le tigre mélanique survive, il faudrait que les 6 spécimens connus s’accouplent entre eux. Un idée qui ravit Soumen Bajpayee, qui compte bien retourner photographier des tigres très prochainement.

Source: Lire L’Article Complet