Comment aider mon (petit-)enfant à acheter un logement ?

Vos chérubins souhaitent justement sauter le pas ? Voici les clés pour les épauler.

Restez informée

Avec la crise du coronavirus, les banques ont durci les conditions d’octroi des crédits immobiliers. Elles exigent un taux d’endettement de 33 % maximum et évitent désormais de prêter sur plus de vingt-cinq ans. L’aide familiale reste donc plus que jamais le sésame pour les jeunes qui s’installent.

Je me porte caution

Si votre tête blonde rencontre des difficultés pour souscrire un crédit, vous pouvez faire pencher la balance de son côté en vous portant caution, surtout si vous êtes une cliente fidèle de la banque concernée. Mais ne prenez cet engagement que si votre enfant est consciencieux : en cas de défaillance de sa part, vous seriez tenue de rembourser, sous peine de voir votre patrimoine saisi !

Je consens un prêt familial

Solution moins risquée : prêter de l’argent à votre enfant pour gonfler son apport personnel, charge à lui de rembourser régulièrement ou in fine, en une seule fois, à l’issue du terme convenu. Idéal pour ne pas vexer la fratrie si vous avez plusieurs enfants mais pas les moyens de les aider tous. Attention : “Dès 1 500 euros, il faut rédiger un contrat de prêt, avec le montant en lettres et en chiffres, les échéances, et un taux d’intérêt, même faible”, rappelle Me Nicolas Jonquet, notaire à Troyes (Groupe Monassier). Ce document peut être rédigé par un notaire, moyennant des frais proportionnels (autour de 650 euros pour 75 000 euros prêtés, dont 125 euros de frais d’enregistrement). Dans tous les cas, une déclaration au centre des impôts est obligatoire dès 760 euros (imprimé n° 2062).

J’accorde une donation

Si votre épargne le permet, la donation reste la meilleure solution : vous préparez en parallèle la transmission à moindre frais de votre patrimoine. Chaque parent peut verser à chaque enfant, en franchise d’impôt, 100 000 euros tous les quinze ans. Vous pouvez effectuer un simple don manuel déclaré au centre des impôts du bénéficiaire (au décès du donateur, le montant reçu sera pris en compte dans la part d’héritage du bénéficiaire, pour sa valeur réévaluée au jour du décès). Ou définir plus clairement les modalités par acte notarié : par exemple, préciser que la donation est en avancement de part successorale (à déduire de la future part d’héritage du bénéficiaire) ou, à l’inverse, décider que le don s’effectue hors part successorale, c’est-à-dire qu’il n’aura pas à être pris en compte lors du calcul. Pour éviter les tensions, l’idéal reste une donation-partage à tous les enfants, qui fige les valeurs de ce que chacun reçoit. Pour de plus petits montants, pensez aussi au don familial de somme d’argent : chaque parent ou grand-parent de moins de 80 ans peut allouer jusqu’à 31 865 euros exonérés d’impôts à chaque enfant ou petit-enfant de plus de 18 ans, tous les quinze ans. Le bon plan ? Cet abattement est cumulable avec le précédent !

J’achète avec lui

Une dernière solution consiste à acheter avec vos chérubins, directement (en indivision) ou via une société civile immobilière, constituée au préalable (comptez 2 000 euros de frais). Dans les deux cas, vos enfants obtiendront plus facilement un crédit pour financer le bien (un co-emprunt est même possible). Avantage de la SCI : si vous transmettez ensuite progressivement vos parts à l’enfant, l’emprunt sera déductible pour le calcul de l’assiette des droits de donation. Mais que ce soit en indivision ou en SCI, gare aux tensions, car l’enfant ne peut vendre le bien sans votre accord. L’idée étant de lui laisser au maximum les rênes, sauf exceptions : avec un enfant sous tutelle ou handicapé, ces solutions permettent ainsi de garder la main sur la gestion.

À lire aussi :

⋙ Prêter de l’argent pour dépanner un proche, mode d’emploi

⋙ Puis-je faire une donation à mes enfants et en payer les droits ?

⋙ Donation, succession… Transmettre à ses petits-enfants, mode d’emploi

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet